Les 3 zones pour un bon retour de service en double

Les doubles sont des disciplines basées sur les 3-4 premiers coups, peu importe le niveau de jeu. Il est important de bien comprendre cela car même si l’échange ne se termine pas dans ces fameux premiers coups, ils influencent grandement la suite de l’échange.

Le retour de service est l’un des coups où l’on voit le plus de fautes directes ! Trop de joueurs souhaitent terminer l’échange en faisant un coup parfait ; Soit en visant la ligne soit la bande ou encore en « bourinant » comme un dingue ! J’oubliais également ceux qui cherchent à faire une feinte pour mettre l’adversaire à 5 mètres ! (Ok, c’est vrai, c’est quand même très cool lorsqu’elle passe à la perfection). N’oubliez pas que le badminton est une histoire de ratio donc si vous faites 1 retour gagnant pour 3 retours fautes directes, finalement, vous perdrez le match même si certains retiendront que la magnifique feinte qu’ils ont mise .

Le retour doit être un coup maitrisé sans prise de risque. Pour cela, il y a deux clefs qu’il faut absolument mettre en pratique :

 

La première est la position de retour. Pour faire un bon retour, il faut bien évidemment être le plus proche possible de la ligne de service et avoir une position d’attente avec la jambe opposée à la raquette vers l’avant. Je vous conseille de commencer le match très proche de la ligne de service puis, si votre adversaire abuse du service long et que cela vous met en difficulté, reculez-vous petit à petit pour trouver la position de retour adéquate selon le service de votre adversaire.

 

La deuxième est de s’engager pour le retour avec la jambe opposée à la raquette. Cela vous permettra de rester équilibré lors de votre frappe et surtout de pouvoir être prêt pour le 4e coups !

L’erreur est de vouloir passer la jambe raquette. En faisant cela, vous risquez de frapper le volant lors du passage de la jambe et donc d’effectuer votre frappe sur un pied en étant déséquilibré. Cela impliquera forcément un manque de régularité.

 

Il existe de nombreux retours mais voici les retours que je considère comme les plus pertinents :

 

 

  • Sur l’adversaire

C’est le retour qui est le plus efficace s’il est bien effectué. Pour cela il faut cibler soit le joueur qui vient de servir soit celui de derrière. J’ai une grosse préférence pour le joueur avant, à la seule condition que votre retour ait une trajectoire descendante. Votre volant doit atterrir environ un mètre derrière le joueur s’il était amené à l’esquiver.

La zone la plus dangereuse au corps se situe au niveau de l’épaule du bras raquette.

 

  • Sur le revers

Le revers bien évidemment ! C’est très régulièrement un point faible et il faut l’exploiter ! Il existe deux types de retours efficaces : soit très agressif (type drive) soit en s’engageant intégralement mais en faisant une fixation lob en main haute. L’objectif est de mettre l’adversaire sur le dos pour pouvoir le contrer directement après. Il ne faut évidemment pas faire un lob en main basse car votre adversaire l’anticipera très facilement.

 

  • Au filet

La majorité des joueurs ont tendance à l’oublier mais les retours au filet sont très efficaces et la prise de risque est maitrisée ! Pour cela, il suffit juste de s’engager avec le corps pour faire un bloc en main haute. Le fait d’arriver en main haute évitera à votre adversaire de l’anticiper et de vous le rusher… Vous ne devez pas chercher à faire un bloc sur les côtés car ils sont plus durs à réaliser et donc vous risquez de faire plus de fautes directes. Le bloc le plus efficace est sans nul doute au centre du terrain.

Évidemment, le plus proche de la bande du filet

 

 

Vous pensez sans doute que j’ai oublié la zone de divorce mais je ne pense pas que ce soit le fait de mettre le volant entre les deux joueurs qui fera la différence… d’autant plus qu’un retour en zone de divorce du côté coup droit de son adversaire le met dans une position très favorable !

Je pense que si votre retour a une trajectoire descendante et agressive, qu’il soit en zone de divorce ou au fond de court cela mettra votre adversaire en grande difficulté.

L’erreur de la zone de divorce est de chercher des trajectoires montantes donc lentes. Cela peut fonctionner une ou deux fois mais pas tout un match…

 

Aujourd’hui la réglementation des services risque fortement d’évoluer prochainement et cela va remettre en cause ces conseils…  Si la nouvelle règle passe, il faudra s’attendre à un grand nombre de services « pirates »

 

A la semaine prochaine !

 

Laurent

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !