La confiance en soi en badminton

 

Croyez-vous-en vos rêves ? Êtes-vous sûre de pouvoir atteindre vos objectifs ? Arrivez-vous sur un tournoi en vous disant « je vais gagner » ? Ou, êtes-vous du genre à vous dires que jamais vous ne pourrez battre ces joueurs ?
Être confiant, avoir de la confiance en soi et en ses capacités est certainement plus important que d’avoir une bonne technique ou un bon physique. Nous ne sommes pas tous égaux devant la confiance en soi ; Certains joueurs sont très hésitants, certains sont persuadés de leurs capacités alors que d’autres sont « trop confiants » et passeront pour des personnes arrogantes. Mais dans une logique de perfectionnement et d’apprentissage, vaut-il mieux être hésitant ou trop confiant ? Certainement la seconde proposition, à condition de savoir se remettre en question et analyser ses erreurs.
Durant ma carrière, j’ai connu toutes ces phases mais je n’ai commencé à n’y prêter attention que lorsque je suis devenu entraineur. Malheureusement, en tant que joueur, nous nous n’en rendons pas forcément compte et passons donc à coté de beaucoup de choses…

La confiance en soi est une compétence, non pas innée, mais acquise ; Qui se travaille et se cultive grâce à des exercices quotidiens que je vous détaillerai ci-dessous.
Néanmoins, comme vous devez vous en douter, la confiance est une chose fragile qui peut basculer très rapidement dans un sens comme dans l’autre.
En voici les grands thèmes :

  • Entourage :

En effet, l’entourage est l’aspect extérieur qui influence le plus notre confiance en nous au travers de la famille, du coach et de nos amis. Entendre au quotidien, que nos objectifs ne sont pas réalisables, vous fera perdre toute confiance en vous à terme ! En revanche, être entouré de personnes qui ont une croyance « aveugle » en vous et vos compétences, boostera votre confiance et votre progression !
Votre entourage peut avoir certaines idées reçues ou certaines expériences négatives qui engendreront une barrière limitante pour vous. Faites table rase du passé et ne vous fixez pas de limite !

  • Évènements :

L’évènement peut être scindé en deux sous catégories : l’atmosphère d’une compétition (l’importance de la compétition, le public…) ou bien un fait de jeu interne au match (un coup de chance, une bande, un problème avec l’arbitre…). Ce n’est pas une mince affaire de savoir gérer l’aspect « évènement ». Ceci est tellement vrai, que certains des meilleurs joueurs n’y arrivent pas. A l’image d’un Lee Chong Wei qui aura dominé toute la saison mais qui sera passé à côté des plus grandes compétitions (Jeux Olympiques, Championnats du monde).

  • Soi-même :

Pourquoi ? Parce que nous sommes les premiers à nous auto-dénigrer au quotidien. Peu importe la compétition à laquelle vous participerez, vous verrez toujours des joueurs s’énerver et perdre leurs moyens.

 

Ces 3 catégories font parties de ce que nous appelons les distractions. Plus vous apprendrez à les gérer plus vos performances progresseront.
Pour apprendre à les gérer, il est essentiel de parvenir à placer votre concentration à 100 % sur le bon aspect ! Car s’il y a bien une chose que nous pouvons contrôler à 100 %, c’est notre concentration !

Voici quelques exemples (côté orange) sur lesquels vous pouvez placer votre concentration afin d’éviter la zone de frustration qui aboutit à des émotions négatives :

 


Plus vous vous concentrerez sur ce que vous contrôlez, plus votre confiance restera optimale. En revanche, si vous commencez à prêter attention à ce que vous ne pouvez pas contrôler, alors vous risquez de perdre en confiance et faire surgir des émotions négatives.


La concentration contrôle nos pensées, nos pensées engendrent nos émotions, nos émotions influencent notre confiance !

 

Booster sa confiance en soi avec la re-programmation de votre cerveau.

Il existe plusieurs façons très efficaces de reprogrammer son cerveau pour booster sa confiance en soi. L’une des plus pertinentes est l’utilisation des affirmations positives. En effet, l’utilisation d’affirmations positives lors de vos entraînements, de vos tournois mais également dans votre quotidien boostera très rapidement votre confiance.
Pour cela rien de plus « simple », il vous suffit de réfléchir, penser et parler de façon positive en utilisant la règle des trois « P » : Personnel, au Présent, Positif.
« Je gagne 5 tournois cette année » ; « Je suis patient et positif » plutôt que « je ne m’énerve plus » …
Nous utilisons les trois P car notre inconscient ne peut recevoir d’ordre que s’ils sont positifs et donnés au présent ! Grâce à ces paramètres, votre cerveau va travailler dessus sans que vous vous n’en rendiez compte.
Plus vous vous efforcerez à avoir cette habitude en l’utilisant quotidiennement, plus vite votre cerveau se reprogrammera et votre confiance prendra la bonne courbe !
Rappelez-vous que pour maintenir sa confiance en soi lors d’un apprentissage continu, il faut vous focaliser sur les bonnes choses dans vos performances, ce que vous faites de bien et comprendre comment vous pouvez encore vous améliorer d’une manière positive et constructive.

Vous savez que votre confiance est inébranlable lorsque votre voix intérieure est plus forte que toutes les voix extérieures.

Croyez en vous et ne doutez pas de vos compétences 💪

À la semaine prochaine

Laurent

No comments yet.

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement notre guide pour progresser rapidement au badminton

x