L’entraînement à l’Indonésienne en badminton

 

L’entraînement à l’Indonésienne en badminton C’est l’un des seuls pays au monde où le badminton est le sport national ! Il existe une réelle expertise de la part des entraîneurs Indonésiens en matière de badminton au regard des résultats des indonésiens sur la scène internationale. Il est donc intéressant de s’interroger sur leurs méthodes puis de voir ce qui est transposable pour nous autres, français. Je profite donc de notre stage en Indonésie pour vous faire un petit récapitulatif de l’entraînement à l’Indonésienne.
J’ai dégagé les 4 grands axes d’entraînements qui se répètent le plus souvent :

1. Agility

L’impact physique est non négligeable dans cette vision du badminton et il ne passe pas un jour sans physique. Ils utilisent en début ou en fin de séance le travail de pieds sous forme d’aller/retour sur la longueur du gymnase ; Mais également les circuits training sous forme de 30 sec de travail 30 sec de repos avec divers exercices allant du simple shadow, au travail avec la raquette lourde en passant par le renforcement musculaire et les sauts de boîtes. Ces derniers sont un classique du genre mais attention à ne pas trop les utiliser si vous avez des douleurs aux genoux.

2. Shadow

C’est évidemment la base du badminton et l’Indonésie ne fait pas exception à la règle. En revanche ils utilisent énormément l’exercice de shuttle Run (voir vidéo Stage Indonésie J1 Facebook) afin de s’ habituer aux fentes extrêmes. Il faut néanmoins vous forcer à faire une grande fente en restant gainé afin de ne pas créer de douleur dans votre bas du dos.

3. Multi-volants

Le Multi-volants est bien plus utilisé en Indonésie que chez nous. L’objectif est de travailler à la fois l’ impact physique avec de longues séries mais aussi la survitesse. Il arrive très régulièrement que les joueurs ne touchent pas tous les volants. Cela force le joueur à pousser au maximum sur ses deux jambes.
N’hésitez pas à l’utiliser régulièrement dans vos entraînements pour travailler la survitesse. La distribution est sans nul doute un exercice complexe pour bon nombre de joueurs. Je ferais un article prochainement sur les techniques de distribution.

4. Maniabilité de raquette

S’il y a bien un aspect où les Indonésiens excellent, c’est dans leur qualité de raquette ! De l’enfant à l’adulte, leur maniabilité de raquette dépasse de loin les nôtres ! Ce n’est évidemment pas inné chez eux mais dû à un travail régulier pour la travailler. L’utilisation de la raquette lourde dans de nombreux exercices mais aussi l’exercice du mur qui est pratiqué très régulièrement et ce, dès le plus jeune âge, en font des experts de la maniabilité de raquette.

Au-delà de l’aspect purement « entrainement », plusieurs autres aspects sont marquants en Indonésie :

  • la bonne humeur qui règne à l’entraînement. Il n’est pas rare de voir et d’entendre des joueurs rirent ! Cela n’empêche en rien le fait qu’ils s’entraînent dur et sérieusement.
  • Une culture commune dans tout le pays ! Que vous soyez à Jakarta, Surabaya ou Bandung vous allez avoir les mêmes conseils techniques et faire les mêmes exercices d’entrainement. Avoir une culture d’entrainement commune est une force pour un pays et c’est l’un de nos problèmes aujourd’hui en France.
  • Le volume d’entraînement est bien plus élevé qu’en France et donc par définition ils s’ entrainent plus souvent que nous dans les catégories jeunes. Or, hormis à l’Insep, il y a très peu d’endroits où il est possible de s’entrainer deux fois par semaine.
  • La qualité de la relance est prise très aux sérieux et c’est exactement ce qui rend les exercices bien plus intensifs et pertinents pour tous les joueurs sur le terrain.
  • Le respect Entraineur / joueur, comme dans toutes cultures asiatiques, il y a un profond respect de la part du joueur vers l’entraineur. Cela renforce l’implication de tous les acteurs durant les entraînements.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur les entraînements en Indonésie, vous pouvez suivre les vidéos que je poste sur le Facebook de Fuzions.

Bon vendredi
Laurent

, , , , ,

2 Responses to L’entraînement à l’Indonésienne en badminton

  1. David Rein 18/08/2017 at 21:33 #

    Bonjour

    J ai une question stupide : que voulez-vous dire par entraînement avec raquette lourde?

    Merci d’avance
    DR

    • Laurent 19/08/2017 at 01:24 #

      Bonjour David,

      Il existe des raquettes de training qui sont lestées entre 110g et 160g. L’objectif est de développer son poignet. Il faut cependant ne pas en abuser pour éviter les blessures.

      Bonne journée

      Laurent

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement notre guide pour progresser rapidement au badminton

x