Maîtriser le filet en double en badminton


 

La zone avant du court et plus particulièrement le filet est la partie la plus importante dans les doubles au badminton. En effet, si nous devons faire des stats du nombre d’échanges terminés au filet, nous nous rendrions vite compte que la majorité s’y termine ! Y compris en double dames.

J’ai mis de longues années avant de comprendre le réel intérêt du filet dans l’échange en double, et spécialement dans les trois premiers coups. La première fois que j’en ai pris conscience fût lors du super-séries du Danemark où nous avions joué contre une paire danoise. Le match a dû durer environ 20 min sans aucun échange, arrivant à peine à dépasser les trois premiers coups. Ce jour-là, je suis sorti de mon match avec une grande frustration car ma définition du badminton « physique, vitesse, puissance » venait de se faire littéralement humilier par une vague danoise venant nous écraser sur l’avant du court !
Le constat était simple, l’organisation de leur paire était optimisée pour ne laisser aucun espace exploitable vers l’avant du court. Une organisation impressionnante et pourtant, ce n’était que la 3e ou 4e paire Danoise de l’époque !
Cette journée fût pour moi, le début d’une prise de conscience quant à l’organisation de notre paire,  mais aussi, pour maîtriser tous les aspects du filet afin de dominer les paires adverses.

 

Pour maîtriser le filet, il faut comprendre plusieurs aspects et les développer.

 

  • 1. Le contrôle / sensation :

Apprendre à contrôler le volant est primordial pour le filet mais il faut être rigoureux sur la trajectoire, le poids et la rotation (spin) imprimés au volant. Pour rappel, faire tourner le volant ralentit sa trajectoire donc, si vous êtes loin du filet, ne le faite surtout pas ; Le volant risque de terminer sa course dans le filet.

Si lors d’un match vous souhaitez reprendre le filet via un contre-amorti, veillez à ne pas être dans le tempo du replacement du joueur mais au contraire attendre et le prendre à contre pied.

Pour le travailler, vous pouvez utiliser 5 min de répétition de coups en fin de séance, ou le faire sous forme ludique en faisant un match au filet soit dans une logique de simple soit dans une logique de double (une logique de double signifie d’agrandir de 30 cm la rivière et jouer le volant plus éloigné du filet.)

  • 2. Prise d’option

La prise d’option comprend deux aspects essentiels du badminton qui sont :

  • Anticipation :

Anticiper le volant en double signifie, de se déplacer sur le terrain pour bloquer une trajectoire, généralement la plus probable à l’instant T. Il ne suffit pas de le faire dans sa tête et de se dire par la suite « je le savais » mais de le faire réellement ! N’oubliez pas que plus vous prendrez une décision de placement rapidement, plus votre partenaire sera à même de combler les trous

  • Orientation des appuis

Orienter ses appuis au filet est des plus important ! En effet, si nos jambes sont parallèles au filet, nous prenons déjà un temps de retard et nous ne sommes pas dans une logique de prise d’option.

En orientant votre jambe raquette vers le filet vous êtes agressif vers l’avant du court et si vous l’orientée en arrière, vous serez plus à l’aise sur l’arrière du court donc pour les trajectoires tendues. (Coté revers, la jambe raquette reste orientée vers l’avant, peu importe l’anticipation)

 

La prise d’option peut se travailler sous différentes formes mais ma préférée est le Multi-volant avé  2-3 frappes maximum. L’objectif est d’anticiper chaque trajectoire en orientant ses appuis.

 

  • Raquette disponible

Avoir sa raquette disponible n’est pas obligatoire pour être à l’aise au filet, mais en effet, le minimum est d’avoir le coude libéré de son corps. Si vous vous efforcez d’avoir le coude libéré, vous remarquerez que le choix de vos trajectoires sont bien plus importantes ! Mais aussi, qu’il n’y aura plus d’histoire de reflex 😃 mais juste de la maîtrise.

 

Vous pouvez le travailler sous forme de poste fixe au filet. L’idée est de placer un joueur en poste fixe sur l’un des cotés, puis un autre qui travail sur le ¾ du filet. Il faut veillez à faire une relance avec du rythme, venir agresser son partenaire au corps (sans rusher le volant évidemment😉) et sans faire tourner le volant.

 

Plus vous vous exercerez, plus vous développerez ces aspects.

Si vous n’avez pas trop de temps devant vous, donnez la priorité à vos orientations d’appuis.

Ah oui j’oubliais, avoir la raquette en l’air également, mais pas trop haut quand même ! 😉

Bon entraînement les badistes et bonne compétition pour ceux qui y vont

 

À vendredi prochain.

, , ,

2 Responses to Maîtriser le filet en double en badminton

  1. augan 03/11/2017 at 12:05 #

    Bonjour Laurent,
    ça serait sympa d’avoir des exemples en vidéos car je t’avouerai que je n’ai pas tout compris

    Augan

    • Laurent 07/11/2017 at 17:10 #

      Bonjour Augan,

      Merci pour ton retour. Je n’ai malheureusement pas le temps pour faire des vidéos étant entrain de finaliser deux projets de livres sur le badminton.
      Mais je prends note de ta demande.

      Bonne journée et bon entraînement à toi.

      Laurent

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement notre guide pour progresser rapidement au badminton

x