Shadow : 3 erreurs classiques

 

Chaque joueur de badminton s’est déjà exercé à la pratique du « Shadow ».
Pour les nouveaux pratiquants, le shadow est le nom donné pour l’exercice du déplacement sans volant.
En France, nous pouvons recenser un grand nombre de joueurs avec des déplacements différents. Pourquoi autant de différences ?
Le shadow est l’un des fondamentaux les plus importants ; Il n’est pas concevable de voir autant de différences entre les joueurs français. Chaque joueur développe des caractéristiques de jeu différentes dues à sa technique ou à ses capacités physiques mais les bases d’un déplacement devraient être identiques pour tous.

Voici les 3 erreurs les plus fréquentes que j’ai noté chez des joueurs lors de leur shadow.

 

  1. Le replacement au centre du terrain

De nombreux entraineurs expliquent le shadow en montrant qu’il faut se replacer systématiquement au centre du terrain avant de déclencher le deuxième déplacement. La logique voudrait plutôt, que nous utilisions au maximum des trajectoires droites entre deux frappes. Cela reste la trajectoire la plus rapide !
En match, si vous passez votre temps à vous replacer au centre du terrain et non au centre du jeu, vous risquez de ne jamais être en position pour terminer l’échange.
Mon conseil serait de visualiser un enchainement de 3, 4 frappes à exécuter lors de vos entrainement au shadow.

 

 

  1. La reprise d’appuis

Certain joueur la font naturellement alors que chez d’autres elle n’existe pas encore ; Or la reprise d’appuis est primordiale pour avoir une première poussée puissante et être dans le tempo de l’échange.
La reprise d’appuis est ce léger « saut » que nous effectuons au moment de la frappe de notre adversaire. L’intérêt est d’optimiser notre temps de réaction après la frappe.
Il faut donc s’exercer lors de vos shadow, et la faire entre chacun de vos déplacements afin qu’à terme, elle fasse partie intégrante de votre badminton.

 

  1. La vitesse du déplacement

Très peu de joueurs maitrisent complètement le shadow, or, je vois très régulièrement des joueurs l’effectuer à 100% de leur vitesse ! L’apprentissage du déplacement est complexe. Il demande des notions de coordination et de gestion de l’espace qui sont loin d’être évidentes pour chacun d’entre nous. Il faut donc le pratiquer à vitesse lente de très nombreuses fois avant de passer à la vitesse supérieure.
Si votre but est l’apprentissage du déplacement de badminton, veillez à décortiquer chaque mouvement au ralenti. Cela vous fera gagner un temps considérable dans votre progression.

 

Une maitrise complète du shadow vous fera passer à coup sûr au niveau supérieur. Il ne faut cependant pas sauter d’étape et avancer à son rythme.

Le manque de culture « badminton » chez les entraineurs français crée et cultive ces différences. Il est important de commencer à créer une culture de badminton « made in France » avec des bases communes.

Pour aller plus loin, je vous proposerai prochainement une série de vidéos d’exercices.

 

Bon entraînement

 

Laurent

 

, , , , , , ,

4 Responses to Shadow : 3 erreurs classiques

  1. MIGNOT 05/03/2017 at 19:58 #

    Bonjour,
    Encore un grand merci pour tes productions.
    Juste en ce qui concerne le replacement « au centre  » du terrain, je suis entièrement d’accord avec ton concept de rendre les replacements réalistes en imaginant jouer un enchaînement de coups. C’est d’ailleurs le principe des katas au karaté.
    Néanmoins avec des joueurs moyens et des jeunes ou le travail de la jambe de raquette est fondamental dans une perspective de replacement, entre autres, la répétition et la variété des exercices pédagogiques font que c’est plus facile de les faire revenir au centre.
    Il n’empêche qu’ils doivent, en jeu, se replacer en fonction du coup joué et qu’ils doivent donc l’avoir aussi travaillé parallèlement.
    Cordialement
    Richard

    • Laurent 07/03/2017 at 16:46 #

      Bonjour Richard,

      Merci pour ton commentaire.
      Le fait de devoir se replacer au centre du jeu n’empêche pas la logique de travail de la jambe raquette. Si ton but est de travailler un déplacement à la fois, je suis totalement en accord avec le fait de se replacer au centre du terrain. Néanmoins, dans un travail de shadow sur l’ensemble du terrain, il est plus pertinent de rechercher un replacement au centre du jeu afin d’éviter de prendre de mauvaises habitudes qui seront compliquées à corriger par la suite.

      Laurent

  2. valerie 14/03/2017 at 07:41 #

    Bonjour, merci de présenter un exemple de situation avec replacement au centre du jeu.

    • Laurent 14/03/2017 at 08:24 #

      Bonjour Valerie,

      Si vous faites un bon contre amorti, vous allez vous replacer plus ou moins au niveau de ligne de service pour pouvoir être efficace sur la zone avant.
      Une série de vidéos seront disponibles prochainement.

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement notre guide pour progresser rapidement au badminton

x