« Trucs et astuces » pour être « au taquet » à l’entraînement

 

L’entrainement est la phase obligatoire pour chaque athlète qui souhaite progresser et évoluer dans son sport et en l’occurrence ici, au badminton.
L’entrainement apparait comme l’outil le plus pertinent pour progresser.
Nous le savons tous mais nous avons tendance à ne pas nous donner à 100% durant la séance. Pour diverses raisons, nous nous laissons submerger par nos petits (ou gros) problèmes personnels… Il existe certainement des tas de raisons valables, comme il existe des tonnes d’excuses pour éviter de faire telle ou telle tâche dans la journée.

Ma seule question sera la suivante, puisque vous allez et/ou êtes à l’entrainement pourquoi ne pas y être à 100 % ?

Ici je vous propose quelques « trucs et astuces » afin d’arriver à l’entrainement « au taquet » et prêt à se donner à 100 % !

  1. Préparer ses affaires en amont

Cela peut paraître logique, mais combien de fois, je vois arriver des joueurs en ayant oubliés leur paire de chaussures, un short, un tee-shirt ? Et ne parlons pas de la gourde ou la bouteille d’eau. Comment voulez-vous arriver sereinement à l’entrainement si vous pensez tout le long du trajet à vos affaires ?

Le plus simple, est de préparer son sac méthodiquement la veille ou le matin de votre entrainement. Si vous avez besoin d’une liste, faite là, mais tâcher de ne rien oublier.

 

  1. Se donner un objectif sur l’entrainement

Venir à l’entraînement pour venir à l’entraînement n’a aucun sens n’y aucun intérêt. Je ne vous parle pas d’avoir juste l’objectif de « progresser » qui est bien trop abstrait ! il vous faut du concret !

Aujourd’hui, « je travaille mon service. Je me concentre à 100% dessus peu importe la situation. Je réalise un service de qualité à chaque nouvel engagement ».
« Aujourd’hui je travail ma prise revers. Je pense à mettre mon pouce, (#jérôme, il se reconnaitra 😉) et à l’utiliser ». Ou bien encore, « je travaille ma reprise d’appuis, ma pose de pied, ma technique coup droit etc. »
Vous devez avoir un objectif très concret et vous efforcer tout au long de la séance à y penser et à le faire.

 

  1. Visualiser par imagerie mentale son entrainement

Ici, c’est l’occasion de vous visualiser votre objectif (point numéro 2) et de vous imaginer comment le mettre en place dans la situation. Exemple : vous voir faire un service de qualité, ressentir les sensations, la technique idéale que vous souhaitez mettre en place… Ce n’est pas un exercice facile mais il vous fera gagner un temps considérable si vous le faite de façon régulière.

 

  1. Arriver à l’heure !

La ponctualité fait défaut à de nombreuses personnes ! Bien évidement, nous avons toujours une bonne excuse pour arriver en retard (le travail, un problème de transport, le circulation…). Le seul problème est qu’en se pressant, nous n’arrivons pas dans de bonnes conditions à l’entrainement ! Et pour la plupart, légèrement énervé, frustré et vidé de toute énergie !

Anticiper vos problèmes de transport en prenant de la marge ! Il vaut mieux arriver en avance qu’en retard n’est-ce pas ? Et qui plus est, cela vous permettra de vous préparer mentalement à votre entrainement avec 5min d’imagerie mentale 😉.

 

  1. Manger un encas 15 min avant son entrainement

Manger un peu avant son entrainement est vital pour éviter une baisse de régime pendant la séance ! Spécialement après une journée de travail ! Le badminton est un sport vous demandant une grande dépense énergétique donc un petit encas n’est pas de trop 😃 ! D’autant plus que, dans notre sport, nos créneaux se déroulent souvent en soirée. Votre dernier repas remonte donc à 12/13h ou, au mieux, au goûter de 16h pour certains. C’est bien trop espacé pour avoir de l’énergie pour la séance de 19h !

Je ne vous parle évidement pas de faire un vrai repas ou de manger un Macdo avant ! Un fruit, une tranche de jambon, des fruits à coques…

 

  1. Boire ½ litre 30 à 15 min avant son entrainement

La majorité des personnes ne s’hydratent pas correctement ou sont sous hydratées avant leur entrainement de badminton.
Il suffit de vérifier vos urines pour en être sûr.
N’oubliez pas qu’être sous hydraté diminue très fortement vos performances sportives !  ½ litre d’eau avant votre séance de badminton vous fera le plus grand bien 😃 et vous permettra d’être dans de bonnes conditions.

 

Nous nous ressemblons tous, et pour la plupart des joueurs, le badminton est un moyen de décompresser en prenant du plaisir à se dépenser. Raison de plus pour laisser ses problèmes et ses pensées en dehors du gymnase et faire en sorte que ce soit le moment de décompression recherché.

 

N’oubliez pas que, plus vous serez tendu à l’entrainement, moins vous serez précis dans vos trajectoires et donc moins vous prendrez de plaisir.

En règle générale, badminton et relâchement vont de paire.

 

Même si vous prenez le badminton comme un loisir, vous prendrez beaucoup plus de plaisir en essayant d’avoir les bonnes bases 😉

 

Si vous avez également des « trucs et astuces » pour être « au taquet » à l’entrainement, partagez-les en commentant !

Bon vendredi amis badistes

 

Laurent

, , ,

One Response to « Trucs et astuces » pour être « au taquet » à l’entraînement

  1. Kéléti 23/10/2017 at 23:13 #

    Une autre astuce (qui ne devrait d’ailleurs pas en être une mais bon) est d’écouter les consignes. Tout simplement. J’ai beau préparer ma séance en amont, connaître le vocabulaire technique, les objectifs de cycle etc… je ne compte plus le nombre de fois où j’ai oublié la consigne en partie ou totalement, à cause des autres ou par rêvasserie.

    Rester concentré sur l’entraîneur/e de A à Z = respect / gain de temps sur l’exercice / amélioration de la concentration / possibilité d’une séance + interactive, avec questions-réponses

    Bref, stop les fameux « c’est quoi après le dégagement déjà ? Les couloirs comptent ? On a le droit de smasher ? Faut faire quoi ? Combien de volants ? »
    Parole de mauvais élève 😉

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement notre guide pour progresser rapidement au badminton

x