Vers l’excellence

 

« Nous voulons non seulement vivre mais aussi vivre pour quelque chose. Pour certains d’entre nous, cela signifie la poursuite de notre potentiel grâce au sport ou la poursuite d’un challenge de performance »

 

Vouloir atteindre l’excellence peut paraître présomptueux pour certains et impossible pour d’autres mais, n’est-ce pas l’objectif de chaque individu que ce soit au travers du badminton, d’un sport, d’un métier, d’une passion, de son couple… chercher à exceller dans un domaine de sa vie est une entreprise formidable et extrêmement formatrice sur la connaissance de soi-même.

 

Être à la recherche de l’excellence n’est clairement pas la chose la plus aisée qui soit, mais, en même temps la plus stimulante de toute.

J’aimerai vous communiquer mon expérience dans ce domaine en vous parlant des deux freins les plus courants vers l’excellence.

 

  1. La puissance des paroles

 

Pour ma part, mon objectif ultime au badminton était d’exceller dans ce domaine, de devenir le meilleur joueur ! Comme j’ai pu vous l’expliquer dans l’article « comment atteindre ses objectifs », mon engagement n’était pas en adéquation avec mes objectifs mais pas seulement ; J’ai pendant de longues années eu une confiance sans faille, étant sûr que mes rêves étaient atteignables.  Mais à force d’entendre mon entourage du moment me répéter que mes rêves n’étaient pas réalisables, j’ai commencé par y croire fortement, puis j’ai accepté simplement le fait que je n’avais pas les compétences pour atteindre ce but.

Ce fut évidement un gros échec pour moi, mais cette expérience m’a permis d’en tirer de profondes leçons que je m’efforce, aujourd’hui, d’appliquer au quotidien.

 

Attention, je ne vous dis évidemment pas de vous méfier de votre entourage car ils font parti de votre équilibre et ce sera d’ailleurs le thème d’un des prochains articles que j’écrirais. Mais il faut savoir se préserver des paroles des gens pour garder cette confiance et cette détermination sans faille qui vous anime. En effet, si vous prenez trop de temps à écouter les paroles vous disant que vos objectifs ne sont pas possibles, ne sont pas réalisables, que vous n’êtes pas assez doués pour cela, et bien, vous commencerez à y croire.  Vous perdrez cette flamme qui vous anime et le doute s’installera pour un long moment selon la personnalité de chacun.

À toutes les personnes ayant dans l’entourage des gens qui souhaitent atteindre l’excellence ne faites pas l’erreur de les décourager mais plutôt de les soutenir.

 

  1. L’auto-dénigration

 

Combien d’entre nous avons ce genre de pensées négatives ou type de comportements ? « Je suis mauvais », « je n’y arriverais pas », « j’ai fait un match de … » etc. Plus vous vous dénigrerez, plus votre confiance en prendra un coup jusqu’au moment où votre détermination sera au point mort. Tenter plutôt l’inverse, mais ne tomber pas dans l’excès, vous risquez d’être trop présomptueux et vous oublierez les deux choses les plus importantes :

 

Le travail et la remise en question pour un apprentissage continu.

 

Je suis persuadé que de nombreuses personnes se reconnaîtrons dans mon cas, que ce soit au travers du sport ou d’une autre activité.
Je terminerai par vous dire ceci : osez rêver, osez avoir confiance en vous, soyez déterminé, car il n’y rien d’irréalisable !

 

« Tu deviens un leader quand ta voix intérieure est plus grande que toutes les autres »

 

Pour aller plus loin dans la recherche d’excellence, je vous conseille l’ouvrage « En quête d’excellence (In pursuit of excellence) – Gagner dans le sport et dans la vie grâce à l’entraînement mental »

 

PS : À tous les coachs qui fonctionnent par le négatif en permanence, n’oubliez pas que l’athlète a plus besoin d’entendre qu’il va y arriver plutôt que l’inverse. Trop d’athlètes ont perdu leur flamme avec ce type de fonctionnement… la remise en question n’est pas que pour l’athlète mais aussi pour nous. 😉

 

A la semaine prochaine !

, , , , ,

2 Responses to Vers l’excellence

  1. MIGNOT 08/12/2017 at 10:25 #

    Bonjour Laurent,
    Merci encore pour tes envois.
    Je voulais juste te dire que tu as intégré un dès club que j’ai lancé : le CLTO. J’en fus son premier entraineur et lancé dans le grand bain de la FFBAD.
    Aujourd’hui j’entraîne à Evreux et viens de créer un nouveau club à St André de l’Eure.
    Bonne intégration et du plaisir dans ton nouveau club.
    Bien sportivement
    Richard MIGNOT

    • Laurent 13/12/2017 at 08:48 #

      Bonjour Richard,

      Merci 🙂 Le club du CLTO nous a parfaitement accueillis et tout se passe pour le mieux !
      Bon courage à toi dans le développement de ton nouveau club !

      Sportivement,

      Laurent

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !