Badminton : bien attaquer en double

 

En double, il ne suffit pas de savoir smasher fort mais plutôt de savoir smasher juste. Le double est avant tout une discipline qui se pratique avec un partenaire. De ce fait, il est important de le prendre en compte lorsque la paire est en phase d’attaque.

Nous avons tendance à dire qu’il est essentiel d’être en position d’attaque pour pouvoir gagner le match ; Néanmoins, cela peut être à double tranchant car dans bien des cas les partenaires ne se sont pas communiqués de stratégie d’attaque en amont… Et malheureusement, sans stratégie, l’attaque devient vite anarchique !

A plusieurs reprises (dans mes précédents articles), j’ai évoqué l’une des clefs qui me semble la plus importante dans les doubles (et également dans bien d’autres domaines 😉) : la communication.

En phase d’attaque, le plus important est votre organisation ; Sans organisation, la défense risque vite de vous contrer.
Une bonne organisation vous servira à être performant sur la zone « mi-court / filet » : zone la plus importante dans les doubles.
J’ai tendance à penser qu’une bonne organisation est propre à chaque paire et aux qualités de chaque individu qui la constitue. Néanmoins, il existe quelques fondamentaux de placements à prendre en compte pour une meilleure optimisation.

 

En cas de lob haut qui atterri dans le couloir du fond, le joueur en zone avant aura tendance à couvrir la trajectoire droite et à sortir du filet approximativement 1m derrière la ligne du service court.

En cas de lob court ou tendu, le joueur en zone avant aura tendance à couvrir la trajectoire croisée en se déplaçant sur la diagonale. L’objectif est de laisser la possibilité à son partenaire d’avancer dans le terrain après sa frappe fond de court.

En cas d’amorti, le joueur en zone avant aura tendance à se rapprocher du filet pour empêcher la contre-amorti de l’adversaire et ainsi conserver l’attaque ou accentuer la pression avec une possibilité de kill.

 

Les fondamentaux étant posés, il est important de comprendre quelles zones ciblées ainsi que les différentes variations à utiliser. Frapper fort n’est pas synonyme de bonne attaque ! La priorité reste la qualité de la trajectoire et la zone ciblée. Évidemment, avoir les deux est l’idéal 😆

 

Quelles zones ciblées ?

 

  • Attaque droite :

Trois possibilités intéressantes s’offrent à vous.

Attaquer plein centre sur le joueur. Le véritable avantage de cette attaque, outre le fait que c’est la moins risquée, est qu’elle vous permettra de rester correctement organiser sur les trajectoires droites (les plus plausibles).

Attaquer couloir : C’est une attaque risquée car proche de la ligne mais qui vous permettra de bloquer votre adversaire dans sa prise. Il existe très peu de joueurs capables d’avoir une grande variété de coups dans cette zone. Cela vous offrira des opportunités d’anticipations.

 

Attaquer au niveau de l’épaule raquette : C’est l’une des zones la plus compliquée à défendre et donc il est extrêmement intéressant de la cibler ! Attention néanmoins à la prise de votre adversaire car s’il a une tendance à être en coup droit, il faudra absolument éviter cette zone ! Attention également à ne pas vous tromper d’épaule 😅 !

 

 

  • Attaque au centre :

    La zone du centre est intéressante car elle réduit fortement les angles. Néanmoins, il est important de ne pas tomber dans la raquette du joueur sur le croisé car vous allez sortir votre partenaire du jeu et vous exposez à un contre qui pourrait bien faire mouche !

Il faut donc privilégier l’attaque au centre sur le joueur en phase de soi pour mettre son partenaire dans le jeu.

 

  • Attaque croisée :

    C’est l’attaque la plus dangereuse car elle ouvre les angles au maximum ! En cas d’attaque croisée, il vous faudra cibler le couloir latéral pour chercher le point direct.
    Cette attaque sortira du jeu la paire entière et vous exposera soit à un contre soit dans le meilleur des cas à un point direct en votre faveur !
    En revanche, cela peut faire partie de votre stratégie d’attaque en demandant à votre partenaire de se placer directement sur la zone croisée.

 

Enfin n’oubliez pas d’user des variations de puissance et d’angles pour apporter de l’incertitude chez vos adversaires…

 

Encore une fois le maitre mot reste la communication dans la paire en créant une stratégie d’attaque.

Vous ne devez pas oublier que l’objectif du joueur en attaque fond de court doit être de créer une situation favorable pour son partenaire en zone avant… C’est pour cela qu’il est important d’avoir une stratégie d’attaque afin que son partenaire puisse avoir un temps d’avance en se plaçant sur la bonne trajectoire.

Il existe une multitude de stratégies possibles (une zone, un joueur, un type de trajectoire…), mais une chose est sûre, sans stratégie votre partenaire ne sera pas comment se comporter en zone avant.

 

 

A la semaine prochaine

 

Laurent

, , ,

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !