Badminton : maîtriser le multi-volants


Bien qu’il soit l’un des types d’exercices les plus utilisés sur la planète badminton (spécialement à haut niveau et en Asie), il n’est en revanche que très peu utilisé dans nos clubs français au niveau intermédiaire. La raison est due soit à un manque de volants usagés, soit à un problème de distribution.
Le Multi-volants est un formidable outil pour optimiser votre technique au travers d’exercices de répétition de coups. Il peut également être un outil très pertinent pour un travail physique spécifique de type PMA.
En tant qu’entraîneur, je suis assez fan de ce type d’exercice car il permet d’obtenir une charge d’entraînement quantifiable à la seule condition de maîtriser à fois le nombre de frappes (nombre de volants et de séries) et le temps de récupération entre chaque série.
En tant que joueur, c’est l’occasion de jouer en « survitesse », chose qui n’arrive que lorsque vous rencontrez un joueur d’un niveau très supérieur.

Il existe un très grand nombres d’exercices en Multi-volants. Néanmoins, il est important de souligner que pour un travail de qualité, le relanceur doit être très appliqué sur plusieurs points :

1. La qualité des trajectoires :

C’est un point crucial pour pouvoir faire une bonne séance de « multi » ; Vos trajectoires doivent être précises, aussi bien au niveau de la bande du filet qu’au niveau des lignes ou de la profondeur. Cela doit-être votre priorité en tant que relanceur…

2. Le tempo :

C’est certainement le point le plus compliqué en tant que relanceur car en effet, il faudra dans un premier temps appréhender la technique de frappe avec une grande pile et l’utilisation des doigts (main raquette) pour saisir les volants l’un après l’autre. Puis, dans un second temps le faire à une vitesse très élevée ! L’objectif n’est pas de relancer systématiquement en survitesse mais de savoir créer des changements de rythme, à l’instar des très grands joueurs de badminton.

3. La logique des trajectoires :

En effet, pour que le Multi-volants soit pertinent, il est primordial de respecter la logique des enchaînements de coups possibles au badminton.
Plus vous vous appliquerez à respecter le « sens du jeu » plus vous automatiserez la logique des trajectoires possibles en match. Tout ça pour un gain de temps dans votre progression.
Il est bien évident qu’il vous faut un minimum de volants usagés en réserve pour pouvoir vous faire une séance de Multi-volants digne de ce nom. L’objectif est de ne pas passer son temps à ramasser les volants pour maîtriser votre temps de repos selon votre travail du jour.

 

 

Une séance de multi-volants doit toujours avoir un objectif derrière, on ne fait pas du « multi » pour faire du multi.
Vous pouvez très bien faire :
– Une séance technique (sans mouvement). L’idée est de se concentrer sur sa technique… si une fatigue surgit, il est plus intéressant de stopper la série pour ne pas prendre de mauvaises habitudes…
– Une séance de PMA ( ex : 30 sec de travail pour 30 sec de repos – 2 à 3 série de 8 min)
– Une séance d’explosivité (ex : 6 sec de travail pour une récupération complète 2 min)
– ….

Bon vendredi et bon entraînement

, ,

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !