Badminton : La place du « mental » au badminton

 

 

« Le courage consiste à dominer sa peur, non pas à ne pas avoir peur. »
François Mitterrand

Nous avons tous déjà entendu dans les tribunes « il n’a pas de mental » ou bien « il a un gros mental » … Tout comme « il est fort techniquement » ou bien « il est fort physiquement ». Il apparait normal de travailler sa technique, la tactique et son physique néanmoins nous oublions le dernier curseur : la préparation mentale !
En effet, la préparation mentale est l’un des aspects qui détermine le plus la performance mais qu’entendons-nous par « mental » ? Gestion du money time ? gestion des émotions, du stress, avoir une bonne estime de soi, une bonne confiance en soi ?…
En réalité, la préparation mentale englobe tous ces éléments et bien d’autres encore.

Maitrisez-vous

Deux aspects sont de mon point de vue essentiels à travailler :

  • Le stress :

Le stress est aujourd’hui à l’origine de bien des maux. Il peut augmenter notre rythme cardiaque ou bien nous donner la sensation d’avoir les jambes lourdes… De nombreux sportifs disent qu’ils sont stressés mais que c’est enfaite du bon stress. Pour qu’il en devienne ainsi pour vous, il faut apprendre à gérer votre stress.

  • La peur :

La peur de gagner ou avoir peur d’un adversaire est une chose que beaucoup d’entre nous avons déjà vécue. L’idée ici tout comme le stress, est d’apprendre à maitriser sa peur.

 

Il est important de comprendre que même avec une préparation mentale, votre stress ou vos différentes émotions ne disparaîtront pas. Néanmoins, cela vous permettra d’apprendre à gérer les situations dans lesquelles vous vous retrouvez dans un état émotionnel négatif pour votre performance.
La gestion des différentes émotions apparait comme une compétence essentielle pour performer.

Développez votre confiance

Nous parlons également souvent de confiance en soi, aspect qui fait défaut à de nombreux athlètes tant les facteurs pour l’obtenir ou la conserver sont fragiles. En effet, il suffit d’une défaite, d’un commentaire d’un proche, d’un problème avec son entraîneur ou bien d’une simple blessure pour faire écrouler ce que vous avez mis des années à construire.
La confiance en soi est un combat de tous les jours que ce soit dans votre vie sportive, professionnelle ou personnelle…

Voici quelques conseils que vous pouvez mettre en place au quotidien afin de renforcer votre confiance en soi.

  • Votre discourt interne :

    Il est tout à fait normal de ressentir des émotions négatives, de douter de vous par moment ; Néanmoins, vous devez vous efforcer à avoir un discourt positif. Nous sommes tous remplis de croyances limitantes et moi le premier, mais, le premier pas pour casser ces croyances est d’adopter un discours interne positif, en adéquation avec votre objectif. « J’y arrive parce que j’y crois » (« puedo porque pienso que puedo ») répète systématiquement Carolina Marin (championne olympique en simple dame à RIO). A votre tour maintenant d’y croire !

 

  • Ne pas se comparer aux autres :

    Le risque de se comparer aux autres est de se chercher des excuses, « il est plus talentueux, il a plus de temps que moi pour s’entrainer … ». Voilà comment faire disparaître toute votre motivation et votre confiance en vous.
    Il est toujours plus pertinent de se focaliser sur soi-même et voir quelles solutions s’offrent à nous pour performer que de jalouser son adversaire.

 

Si vous souhaitez progresser et performer, vous devez vous investir aussi bien dans votre mental que dans votre technique ou votre physique. Il serait dommage d’en délaisser un des trois.

A la semaine prochaine

Laurent

, ,

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !