Badminton : Comment progresser en regardant les IFB ?

 

 

Lorsque j’ai commencé le badminton (il y a maintenant quelques années J) j’ai systématiquement assisté à l’OPEN de France qui se déroulait à la Hall Carpentier. Il était à l’époque bien différent d’aujourd’hui aussi bien en matière d’évènement qu’en matière de niveau des joueurs présents. Néanmoins, fan de badminton comme je l’étais, j’étais présent toute la semaine pour regarder ces champions s’affronter. Cependant, pendant toutes ces années, je n’ai jamais regardé le badminton pour apprendre ! Je l’ai simplement regardé avec un « œil de fan » qui n’est certes pas un problème mais qui n’était pas efficient si mon but était d’optimiser mon temps et progresser…

Aujourd’hui, je ne regarde plus le badminton avec le même œil et j’aurai aimé avoir cet « œil » bien avant dans ma carrière. Alors voilà pourquoi je te conseille d’essayer de regarder les IFB (ou bien n’importe quel match de haut niveau) avec les observables suivants :

 

  • Les 4 premiers coups :

Comme vous devez le savoir, les 4 premiers coups de chaque échange influencent directement le gain du point. Pour résumer, être dominé dans cet aspect, c’est perdre le match. L’objectif numéro 1 est de dominer ces échanges mais pas au point de chercher à terminer l’échange directement, ce qui induit des fautes directes…
Pour analyser ces échanges, je te conseille de regarder :

  1. Quel type de services font-ils, (long, court, tendu, au T, au centre ou bien excentré),
  2. Quel type de retours font-ils en réponse aux différents services mais également l’option qu’ils prennent selon leur service et leur retour.

Analyser ainsi est un bon début pour se familiariser avec les premiers coups.

 

  • Les trajectoires :

Les trajectoires sont logiquement les plus importantes dans le badminton ; Sans une bonne trajectoire vous risquez de prendre l’eau rapidement ! Ici, l’objectif n’est pas de regarder si la trajectoire est de qualité ou non mais plutôt de regarder si les athlètes utilisent plutôt des trajectoires droites ou plutôt croisées, s’ils préfèrent jouer proche ou éloigné du filet (avant la rivière ou juste après). Vous pouvez également regarder s’il y a des différences entre les tableaux et les sexes.

 

  • L’orientation d’appuis

Savoir orienter ses appuis n’est pas la chose la plus simple en badminton. Nous avons tous pris beaucoup de mauvaises habitudes avec l’apprentissage du shadow (sans visualisation) … Ici vous devez regarder en priorité la jambe raquette, savoir si elle est plutôt orientée vers l’avant, vers l’arrière ou neutre selon la situation.

Une joueuse en particulier excelle dans ses orientations d’appuis, c’est la joueuse de Taipei Tai Tzu Ying. Je vous invite à l’analyser.

 

Astuces : Pour avoir une chance d’avoir une analyse pertinente spécialement lorsque vous n’avez pas l’habitude de regarder le badminton ainsi, n’hésitez pas à utiliser un support papier ou numérique. Cela vous permettra d’avoir un regard objectif et non pas subjectif avec un regard de « fan ».

 

 

Les internationaux de badminton sont une chance exceptionnelle pour nous autres badistes de côtoyer le plus haut niveau mondial. De faire rêver la prochaine génération, d’ancrer une culture du badminton de haut niveau en France. Mais surtout de vous faire gagner du temps dans votre progression !

Bien évidemment, si vous souhaitez progresser après l’analyse de ces matchs de haut niveau, vous devez mettre en pratique vos observations dès les premiers entraînements…

N’oubliez pas que toutes les théories du monde ne sont rien sans la mise en œuvre !

A vous de passer à l’action !

 

A bientôt

 

Laurent

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !