Préparation mentale : La confiance en soi

Préparation mentale : La confiance en soi

Préparation mentale : La confiance en soi

 

Aujourd’hui je vous propose un article d’un amis préparateur mental Raphaël Homat (responsable d’un DU préparation mentale). Je vous laisse le parcourir et j’espère qu’il vous donnera envie de vous y intéresser de plus proche. Si c’est le cas, une surprise vous attend à la fin de cet article.

Je n’ai fait qu’un an de badminton en club… et encore, je n’y allais que pour pratiquer avec 2 amis quand j’étais prof d’EPS en Martinique.

Par contre, j’ai fait une quinzaine d’années du tennis, de 5 à 20 ans, et obtenu un titre de champion du Rhône en équipe (je profite vite de l’article pour le dire car c’est le seul titre que j’ai !!).

Lors de mes premiers « vrais » tournois (vers 10-11 ans) je me suis aperçu que mon jeu n’était pas le même selon l’enjeu. Je me rappelle que l’on évoquait le fait de jouer « petit bras »… et c’était vrai ! Mon bras devenait plus petit et surtout il était plus raide, ma gestuelle moins fluide, mon jeu de jambes moins précis. Tout ça je m’en rendais compte, mon entourage aussi… mais ça « s’arrêtait » là ! (bon j’avoue avoir cassé une ou deux raquettes et marmonné des noms d’oiseaux dans la barbe que je n’avais pas encore.)

Aujourd’hui, préparateur mental de sportifs, formateur en préparation mental, je sais qu’il aurait été possible d’entrainer le jeune joueur que j’étais différemment.

Oui, la pression que l’on se met avant une compétition peut créer des tensions musculaires.

Oui, notre discours interne (vous savez les petites (ou grandes) phrases que l’on se dit mentalement et que l’on croit) influence notre attitude sur le terrain, notre abnégation…

Ce discours influence notre confiance d’ailleurs ! (et réciproquement).

« La confiance en soi correspond à la croyance, à la conviction que l’on est capable d’accomplir une certaine tâche. » nous disent Thill et Fleurance

Pour un badiste, on pourrait donc dire qu’avoir confiance en soi avant un match serait se dire : « J’ai la conviction de pouvoir exprimer mes points forts pendant ce match. » Plusieurs études montrent l’influence de notre discours interne (notre confiance) sur la performance réalisée !

Il est possible, notamment dans les sports d’opposition, d’utiliser les positions de matchs.

Les positions de matchs correspondent au regard que le joueur porte sur lui et sur son adversaire.

Voici les différentes combinaisons :

Perdant-perdant : « je suis nul et mon adversaire aussi, cela va être un match pourri »

Perdant – gagnant : « je suis nul et mon adversaire est fort… je vais perdre ! »

Gagnant – perdant : « Je suis fort et mon adversaire est mauvais… je vais le battre « fingers in the nose »

Gagnant –gagnant : « J’ai des points forts, mon adversaire aussi ! Je sais que ça va être dur… il a ses chances et moi aussi !! Jusqu’au dernier point »

Voila les 4 possibilités de se représenter l’opposition entre soi et son adversaire et leur influence sur la confiance… et la performance !

Petite question, d’après vous… quelle combinaison est la plus propice à la réalisation de votre meilleure performance !? Répondez dans les commentaires de Fuzions… et je vous en dirai plus dans quelques jours !!

Vous voulez en savoir plus sur la préparation mentale ? Vous êtes ok pour vous préparer différemment ?

J’ai eu le privilège il y a quelques temps de former Laurent à la préparation mentale !

Si vous le souhaitez, vous pouvez découvrir mon programme phare pour les sportifs : Boostez vos perfs en 60 jours.

Avec le code Fuzions vous bénéficiez jusqu’au 14 juillet inclus d’une remise de 50%.

Demandez à Laurent ce qu’il en a pensé !

A très bientôt et au plaisir de vous lire !

Pour profiter de l’offre exceptionnelle que Raphaël vous proposes, cliquez ici

Raphaël est un très bon formateur et je vous conseille ses formations que j’ai eu l’occasion de suivre également 🙂

PS : N’hésitez pas à la suivre sur Facebook si vous souhaitez développer vos connaissances en PM.

PS2 : voici ma vidéo de témoignage de mentale 2 pro.

Préparation mentale : La confiance en soi

Préparation mentale : La confiance en soi

Préparation mentale : La confiance en soi  Aujourd’hui je vous propose un article d’un amis préparateur mental Raphaël Homat (responsable d’un DU préparation mentale). Je vous laisse le parcourir et j’espère qu’il vous donnera envie de vous y intéresser de plus...

Badminton : Le Money-time

Badminton : Le Money-time

Badminton : Le Money-time

 

On reconnait les grands athlètes à leur capacité de gérer leur fin de match « money time ». Qu’ont-ils de plus que les autres ? Quels sont leurs secrets ? Qu’est-ce qui au final, fait la différence dans les moments importants ?

Cette problématique est présente à tous les niveaux de compétitions et pas seulement à haut niveau… En effet, certains athlètes à plus bas niveau, ont également développé cette faculté à être bon dans les moments importants.

En toute modestie, depuis que j’ai arrêté ma carrière de haut niveau, j’ai remarqué que je ne perdais que très rarement mes « money time » sur les tournois français spécialement si je suis à 20 – 20. Je me suis donc demandé si cela était dû simplement au fait que je ne doutais à aucun moment de ma victoire ou que c’était dû à mes habitudes ou à d’autres choses…

Après réflexion, voici les techniques qui me semblent être les plus efficaces pour gérer au mieux votre « money time » et ainsi remporter le set ou le match. Tous ces conseils viennent de mon expérience du haut niveau et croyez-moi, j’aurai bien aimé les avoirs au début de ma carrière.

 

Prendre son temps :

S’il y a bien un moment dans le match où il faut prendre son temps c’est à cet instant-là ! Bien évidemment, cela doit être le cas quand vous servez et quand vous retournez.  Le but de cette manœuvre à plusieurs objectifs :

  • Imposer son rythme a son adversaire
  • Se remémorer la tactique à utiliser
  • Récupérer du point précédent (si nécessaire)
  • Conserver sa lucidité

 

Changer le volant :

Je sais que cela peut paraître « bateau » mais ce n’est pas pour rien si les meilleurs joueurs mondiaux le font régulièrement !  En effet, l’objectif ici n’est pas de changer de volant car il est usé, mais plutôt dans le but de casser la dynamique de son adversaire !

Que votre adversaire accepte ou non de changer cela n’a pas d’importance en réalité et ne doit pas vous impacter émotionnellement.

En principe, on demande à changer lorsque l’on perd le point.

 

Être focalisé sur la tactique :

Dans les moments importants, nous avons tendance à vouloir jouer à « l’instinct » en perdant de vu la tactique qui nous a permis de marquer nos points… Il est important dans ces moments-là, d’être focalisé sur la tactique contre votre adversaire et non pas sur vous-même !

 

Mesurer la prise de risque :

La victoire d’un match se joue sur notre capacité à savoir mesurer la prise de risque pour marquer le point. Nous ne devons jamais oublier que pour marquer un point, deux solutions s’offrent à nous, mettre le volant au sol ou une faute de l’adversaire. Dans ces moments-là, nous avons tendance à faire soit l’un, soit l’autre et bien souvent c’est ce qui nous coûtent le set ou le match ! Il faut savoir jongler entre les deux et saisir les opportunités au bon moment.

 

La gestion des 4 premiers coups :

je le souligne très régulièrement dans mes articles car c’est l’un des aspects les plus importants en badminton ! ça l’est d’autant plus dans le money time ! Voici ce que je vous conseille ici :

  • Faire ce que l’on maîtrise le plus
  • Varier avec un service ou un retour différent. (Attention, il ne faut pas varier avec un coup que l’on ne maîtrise pas du tout !)

Je vous conseille de toujours garder une botte secrète pour vos fins de sets.

 

Avoir confiance en sa capacité à gagner :

La fin de set et spécialement de match est le moment où l’on choisit de se poser des questions sur nos capacités ! S’il y a bien une chose que vous devez faire, c’est de croire en vous et vos capacités ! Personne ne peut le faire à votre place ! Sans ça, autant serrer directement la main de votre adversaire…

 

N’oubliez pas de vivre votre match dans le moment présent ! Il n’est donc pas question de s’imaginer la victoire dans le money time… Si vous souhaitez le faire, c’est en amont et en imagerie mentale en essayant de se visualiser l’ensemble du match et ressentir l’ensemble des émotions que cela vous procure.

 

Je sais que certains de ces conseils peuvent vous sembler basiques ou anodins. Néanmoins si vous vous efforcez de les mettre en application alors, vos fins de match de seront plus les mêmes !

 

Bon entrainement !

 

Laurent

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Comment gérer sa reprise ?Voilà, il est l’heure de la reprise du badminton, du vrai badminton en salle ! Fini les volants qui changent de direction en plein vol, fini les glissades sur l’herbe ou les trous dans les chaussures à cause du béton ! Après près de 3 mois de...

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ? Pourquoi cette blessure nous arrive-t-il ? Combien d’entre nous sommes touché régulièrement par des blessures ? Je ne pense pas connaître un badiste qui est passé au travers d’une blessure plus ou moins grave… Je connais...

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?  Vous arrive-t-il de prendre le jeu à votre compte ? J’entends par là d’imposer votre style de jeu à votre adversaire ? Je n’ai aucun doute sur le fait que selon l’adversaire que vous avez en face de vous, vous y arrivez par...

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement  Le carnet d’entrainement est entré dans ma vie lors de mon premier voyage en Indonésie à l’âge de 16 ans. Ma première idée était de garder un maximum de choses en mémoire de ce voyage tant sur le plan culturel que de...

Découvre mes stages de badminton !

Stages jeunes et adultes

Stage Indonésie intensif

Stages flash

Découvre mes derniers articles
Badminton : comment gérer sa reprise ?

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Comment gérer sa reprise ?Voilà, il est l’heure de la reprise du badminton, du vrai badminton en salle ! Fini les volants qui changent de direction en plein vol, fini les glissades sur l’herbe ou les trous dans les chaussures à cause du béton ! Après près de 3 mois de...

Badminton : Renforcer son épaule à la maison

Badminton : Renforcer son épaule à la maison

Renforcer son épaule à la maison L’épaule est, avec le genou, l’une des articulations les plus sollicitées au badminton. De nombreux joueurs se plaignent régulièrement de douleurs tendineuses. Comme je l’ai évoqué dans l’article « comment mettre fin à ses...

Badminton : Développer son finger power à la maison !

Badminton : Développer son finger power à la maison !

Développer son finger power à la maison ! Bien que le confinement soit une épreuve pour chacun d’entre nous, il est malgré tout un excellent moyen de se focaliser sur le renforcement de notre corps ! Aujourd’hui je vous propose de vous focaliser sur le développement...

Progresse dans les 6 piliers du joueurs de badminton !

Gagne du temps dans ta progression en apprenant les bonnes techniques tout en respectant ton intégrité physique !

  • Nutrition et hydratation
  • Sommeil et repos
  • État d’esprit
  • Condition physique
  • Techniques et déplacements
  • Tactiques