Badminton : Comment planifier ses objectifs ?

Badminton : Comment planifier ses objectifs ?

Badminton : Comment planifier ses objectifs ?

 

Voilà, nous arrivons au terme de cette année. Nous allons entrer dans une nouvelle décennie qui je l’espère, sera riche en performances sportives pour le badminton tricolore 😁. C’est donc bientôt l’heure de tourner la page, de faire un beau réveillon mais surtout, d’écrire de nouvelles lignes en commençant par se fixer de nouveaux objectifs au travers des fameuses « nouvelles résolutions » !
Chaque année, nous sommes plein de bonnes volontés, d’objectifs, d’ambition ! Pourtant, combien d’entre nous arrivons réellement à tenir nos engagements que nous nous étions fixés ?
Très sincèrement, j’ai pendant de longues années fait parti de ces personnes qui étaient remplies de détermination pour la nouvelle année. Mais, car il y a toujours un « mais », ma motivation diminuait au fil des mois pour me retrouver de nouveau dans mes habitudes et mon « train train » quotidien…
Je me suis toujours demandé pourquoi je n’y arrivais pas et depuis que je me suis formé à la préparation mentale, j’ai compris qu’on ne m’avait jamais expliqué comment correctement se fixer un objectif…
Aujourd’hui, je vais vous révéler les méthodes que j’utilise pour me donner un maximum de chances de les atteindre !

Avant de voir comment nous pouvons planifier nos objectifs, il est important de comprendre que pour les atteindre, ils doivent absolument être en adéquation avec nos valeurs ! En effet, ses valeurs sont ce qui vous caractérise et qui vous pousse à agir d’une manière ou d’une autre… Si votre objectif n’est pas en adéquation avec cela, votre subconscient vous poussera à échouer.
La première chose à faire est donc de réfléchir à vos valeurs, à ce qui vous caractérise le plus en tant que personne.

Comment planifier ses objectifs ?

La méthode que j’utilise aujourd’hui pour planifier mes objectifs s’appelle la méthode S.M.A.R.T.

Spécifique :

Cela signifie que votre objectif doit être clairement défini. Plus vous serez précis plus vous aurez de chances de l’atteindre ! Si votre objectif est trop vague, il faut comprendre que c’est un peu comme naviguer à l’aveugle… vous avez peu de chances d’arriver à bon port !
Objectif classique : « je veux me remettre au sport »
objectif SMART : « je vais 2 fois par semaine à l’entrainement pendant 1 an »

Mesurable :

Vos objectifs doivent être mesurables. Il ne suffit pas de dire, « je veux perdre du poids », « je veux progresser au badminton » ou encore « je veux augmenter mon classement » mais plutôt de dire « je veux perdre 3 kilos », « je veux améliorer l’angle de mon smash », « je veux passer N1, N2 ou N3… »

Atteignable :

Bien évidemment le fait qu’un objectif soit atteignable ou non va dépendre de nos ressources et est donc, très subjectif. Néanmoins, il faut rester dans la mesure du possible objectif. Si vous venez de débuter le badminton et que votre objectif est de passer N1 en 1 an cela risque d’être impossible ou bien si cela vous arrive, j’aimerais connaître votre recette

Réaliste :

Ils doivent donc être réaliste, cela signifie simplement qu’au vu de votre vie actuelle, votre emploi du temps, cet objectif a-t-il sa place ? Si vous souhaitez passer N1 et que vous travaillez tous les week-end cela risque d’être peu réaliste sans changer de métier…

 

Temporalisé :

Enfin, votre objectif doit avoir une deadline. Fixez-vous des objectifs dans le temps, « je veux passer N1 dans 4 mois », « je veux perdre 3 kilos en 3 mois »… avoir une limite temporelle vous force à garder vos objectifs en tête de manière concrète.
La prochaine étape est d’écrire vos objectifs !
Oui c’est un peu ancienne école mais mettre par écrit vos objectifs est très important ! Je ne vous parle pas de le faire sur votre smartphone ou sur votre ordinateur mais de le faire sur papier. Vous le placerez en évidence chez vous afin qu’à chaque fois que vous passerez devant, votre subconscient le remarque.

Maintenant que vous savez fixer vos objectifs vous pouvez maintenant actionner l’un des leviers les plus puissants pour les atteindre ! L’engagement public !
Plus vous vous engagerez à réaliser vos nouvelles résolutions auprès de vos proches, de vos amis, dans votre travail, au club de bad, plus il a de chances que vous les réalisiez ! L’engagement public s’appuie sur la notion simple que nous n’aimons pas passer pour un beau parleur.

Comment atteindre ses objectifs ?

Pour être sûr de tenir ses engagements, nous pouvons utiliser plusieurs leviers. En effet, il en existe beaucoup. Voici ceux que je considère comme les plus efficaces.

  • Avoir un « Pourquoi » !
    On nous le répète très souvent mais avoir un « Pourquoi » lorsque nous avons des objectifs est essentiel afin de rester motivé sur le long terme ainsi que dans les moments de doute. Un bon « Pourquoi » est un « Pourquoi » qui est rattaché à de fortes émotions !
  • Demander de l’aide à un ami !
    Avoir un ami qui partage notre objectif (perte de poids, reprise du sport…) est un plus indéniable pour rester motivé et s’encourager mutuellement !
    Si personne ne partage votre objectif alors, il faut lui demander de vous encourager chaque jour par de simple SMS ou appels téléphoniques. De votre côté, ne pas hésiter à lui rendre des comptes dès que vous atteignez un succès ou que vous avez une baisse de motivation.
  • Ne perdez pas le rythme !
    De la répétition, et encore de la répétition ! C’est en étant assidu que votre objectif sera atteint ! Faites-en sorte que l’effort que vous faites n’en soit plus un ! Le jour où ce sera le cas, vous aurez créé une habitude ! Et comme le dicton le dit : « Plante une pensée, récolte une action ! Sème une action, récolte une habitude ! Sème une habitude, récolte un caractère ! Plante un caractère, récolte une destinée ! »
  • Prendre du plaisir !
    Peu importe votre objectif, vous devez trouver au moins une chose qui vous apporte plaisir à le faire, sans ça, vous risquez d’abandonner rapidement ou de trouver une bonne excuse pour reporter à plus tard.

 

Enfin, la dernière chose à prendre en compte et non pas des moindres est : êtes-vous prêt à payer le prix pour le réaliser ? Chaque objectif demande des sacrifices petits ou grands… à vous d’être objectif envers vous-même.

Je vous souhaite un excellent réveillon en avance ! Et bien sûr, je compte sur vous pour ne pas faire de folies

A bientôt

Laurent

PS : si vous souhaitez obtenir des conseils, des vidéos des exercices, rejoins le groupe privé sur facebook sur le lien suivant : https://www.facebook.com/groups/1077656549255068/

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Comment gérer sa reprise ?Voilà, il est l’heure de la reprise du badminton, du vrai badminton en salle ! Fini les volants qui changent de direction en plein vol, fini les glissades sur l’herbe ou les trous dans les chaussures à cause du béton ! Après près de 3 mois de...

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ? Pourquoi cette blessure nous arrive-t-il ? Combien d’entre nous sommes touché régulièrement par des blessures ? Je ne pense pas connaître un badiste qui est passé au travers d’une blessure plus ou moins grave… Je connais...

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?  Vous arrive-t-il de prendre le jeu à votre compte ? J’entends par là d’imposer votre style de jeu à votre adversaire ? Je n’ai aucun doute sur le fait que selon l’adversaire que vous avez en face de vous, vous y arrivez par...

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement  Le carnet d’entrainement est entré dans ma vie lors de mon premier voyage en Indonésie à l’âge de 16 ans. Ma première idée était de garder un maximum de choses en mémoire de ce voyage tant sur le plan culturel que de...

Badminton : Comment rendre un entraînement ludique ?

Badminton : Comment rendre un entraînement ludique ?

Badminton : Comment rendre un entraînement ludique ?

 

Lorsque l’on parle de ludisme, nous pensons directement aux enfants. Pourquoi seuls les enfants auraient-ils le droit d’avoir un entrainement ludique ?

Arriver adulte, sommes-nous obligés d’avoir un entrainement « scolaire » et « ennuyeux » ? Pourtant, nous savons tous que l’aspect plaisir de l’entrainement est essentiel à toute progression mais aussi afin de garder notre « flamme » allumée.

Aujourd’hui, même à haut niveau, il est important d’apporter cette touche de jeu… C’est cette touche de jeu qui développe notre côté « défi ». En effet, être dans le défi est l’une des clefs d’un joueur de badminton, qu’il soit loisir ou haut niveau… Nous pratiquons un sport d’opposition, si vous n’acceptez pas le défi, le badminton a peu de chances de vous donner le plaisir que vous méritez. Néanmoins, je reste intimement persuadé qu’au fond de chaque être humain, il y a un côté « défi » qui attend juste à s’exprimer.

Lorsque j’ai commencé à entrainer, je suis tombé bêtement dans le piège de l’ancien athlète de haut niveau qui propose un entraînement très, trop sérieux à tous les publics. J’étais persuadé que c’était la meilleure façon d’entrainer pour les faire progresser. En effet, c’est effectivement la meilleure façon si j’avais des robots en face de moi ! Or, les humains souhaitent avant tout prendre du plaisir dans leur pratique et en tant qu’entraineur nous ne devons jamais perdre cela de vu !

J’ai aujourd’hui changé mon fusil d’épaule en me tournant vers un entrainement à mi-chemin entre scolaire et ludisme. C’est de mon point de vue, l’entrainement le plus optimal pour maintenir une progression constante avec une prise de plaisir.

Lorsque l’on est entraineur, réfléchir et proposer des exercices ludiques permet de développer notre créativité, qui est pour moi la qualité première d’un bon entraineur. Attention, il ne faut pas tomber dans l’excès, la créativité ne doit pas aller à l’encontre « du sens du jeu ».

En tant que joueur, cela nous permet de se challenger régulièrement tout en prenant du plaisir…

Que vous soyez, entraineur ou joueur ou les deux en même temps, voici mes conseils pour donner un peu de ludisme à vos entrainements…

 

 

  • Créer de nouveaux exercices :

En faisant cela, vous allez proposer de la nouveauté à vos joueurs, ce qui est important pour éviter tout ennui mais également vous allez demander aux joueurs de créer de nouvelles adaptations à un nouveau problème donné… Savoir s’adapter est l’une des compétences les plus importantes chez l’être humain et bien évidemment chez le badiste ! Lorsque vous inventez un nouvel exercice, gardez 2 choses en tête, simplicité et sens du jeu.

 

  • Créer du challenge :

Le challenge est l’une des sources les plus puissantes pour avancer et réaliser les choses alors pourquoi s’en priver à l’entrainement ? Néanmoins, il existe plusieurs types de challenges. Certains répondront aux exigences d’une partie de vos joueurs, alors que pour les autres il faudra aller à son contraire. N’oubliez pas qu’il faut toujours s’adapter à l’être humain que nous avons en face de nous…

 

3 conseils pour créer du challenge

 

  • Récompense / sanction :

    Les récompenses / sanctions font partie des moyens les plus simples pour créer du challenge… Il est de plus en plus coutume de dire qu’il faut éviter les sanctions néanmoins, la réalité est qu’une partie des joueurs fonctionneront mieux grâce aux récompenses alors que pour d’autres il faudra créer des « sanctions » pour le motiver.

 

  • Mettre en concurrence :

    Créer de la concurrence est essentiel dans un entrainement, cela fait vivre un entrainement et le rend plus stimulant pour tous. Pour cela il suffit, de mettre en concurrence deux joueurs, ou deux équipes sur la réalisation de l’exercice. Qui fera le moins de fautes ? Qui marquera le plus de points ? Qui atteindra la cible ? Qui fera le plus de bandes dans la séance ?

 

  • Ajouter des objectifs :

    Ici, l’idée est d’avoir des objectifs individuels sur la séance, sur l’exercice… En tant que joueur, je sais combien il est difficile d’avoir la lucidité de s’en fixer seul. Néanmoins c’est important ! C’est ici que l’entraineur peut nous aider en nous proposant un objectif d’exercice ou de séance individualisé.

 

  • S’engager :

    Si vous ne devez retenir qu’un point pour créer du challenge, c’est celui-ci : L’engagement public. Prenez l’habitude de demander à vos joueurs d’exprimer leur engagement pour atteindre leur objectif devant le groupe. Nous n’aimons pas être ridicule devant nos amis et en principe, nous ferons tout ce qui est nécessaire pour montrer aux autres que nous les avons atteints… Cela peut être un objectif de séance amusant du type « nombre de smashs sur la ligne », « nombre de bandes » ou bien, si le joueur a tendance à s’énerver, « nombre de fois qu’il jette sa raquette », ou « nombre d’insultes qui sort de sa bouche » …
    Un peu de créativité et tout le monde se prendra au jeu.

 

 

Enfin, voici mon dernier conseil, trouvez-vous un partenaire pour vous challenger quotidiennement. C’est le meilleur moyen de rester motivé et de continuer à avancer vers vos objectifs. N’hésitez pas à annoncer vos objectifs à votre partenaire et à vous lancer des challenges motivants et réalisables.

 

Le challenge rend l’entrainement ludique et vivant et je vous encourage fortement à le mettre en place dans vos séances

 

Bon entrainement !

À bientôt

 

Laurent

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Comment gérer sa reprise ?Voilà, il est l’heure de la reprise du badminton, du vrai badminton en salle ! Fini les volants qui changent de direction en plein vol, fini les glissades sur l’herbe ou les trous dans les chaussures à cause du béton ! Après près de 3 mois de...

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ? Pourquoi cette blessure nous arrive-t-il ? Combien d’entre nous sommes touché régulièrement par des blessures ? Je ne pense pas connaître un badiste qui est passé au travers d’une blessure plus ou moins grave… Je connais...

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?  Vous arrive-t-il de prendre le jeu à votre compte ? J’entends par là d’imposer votre style de jeu à votre adversaire ? Je n’ai aucun doute sur le fait que selon l’adversaire que vous avez en face de vous, vous y arrivez par...

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement  Le carnet d’entrainement est entré dans ma vie lors de mon premier voyage en Indonésie à l’âge de 16 ans. Ma première idée était de garder un maximum de choses en mémoire de ce voyage tant sur le plan culturel que de...

Badminton : Développer son sens du jeu

Badminton : Développer son sens du jeu

Badminton : Développer son sens du jeu

 

Nous oublions très souvent l’essence même du badminton lors de nos entraînements.  En effet, le bad est avant tout un sport d’opposition, de confrontation où il n’y a qu’un seul vainqueur (ou une équipe). S’entrainer dans notre sport, c’est être dans le « jeu », c’est chercher à piéger son adversaire, c’est être combatif et c’est surtout, prendre du plaisir dans cela !

Néanmoins, de nombreuses séances sont pratiquées en oubliant ce petit détail ! Lors d’un match, que ce soit en loisir ou en compétition, nous cherchons à marquer l’échange, n’est-ce pas ? Non pas à faire le plus de frappe possible ou bien à réaliser le slice parfait sur la ligne… Alors, pourquoi nous nous obstinons à faire de la technique sans logique derrière ? Pourquoi faire une séance de multi-volants avec des enchainements complètement incohérents ? (Le joueur fait un contre-amorti et se retrouve à défendre un smash derrière ???)

Pourquoi perdons-nous autant de temps à nous éloigner de ce qui se passe réellement en match ? Avons-nous ce luxe-là ?

 

Pourtant, je suis persuadé que chaque entraineur souhaite faire progresser ses joueurs pour qu’ils performent le jour de la compétition. L’entraîneur a certainement ses raisons de faire une séance purement technique sans mouvement… mais ne pouvons-nous pas essayer d’optimiser un peu plus la séance technique traditionnelle ou bien la séance de multi ? j’en suis persuadé et voici mes conseils pour développer votre sens du jeu.

 

  • S’entrainer en respectant les principes du badminton en compétition:

    C’est recherché à marquer l’échange, à leurrer son adversaire… Mais également à commencer son échange par un vrai service, de ne pas prendre les volants faux pour faire durer l’échange.
    Je vous invite à retenir ce point qui me semble primordial. Ne vous focalisez pas sur l’exécution mais sur la finalité. A quoi bon réaliser techniquement le coup parfait s’il ne met pas votre adversaire en difficulté ?

 

  • Éviter au maximum la technique arrêtée :

    Je sais que traditionnellement en France nous aimons travailler au travers de la technique avec de la répétition de coups. Je ne dis pas qu’il faut l’arrêter mais de simplement rajouter de la logique… Vous pouvez par exemple travailler le contre-amorti suivi d’un rush, travailler le slice avec un suivi de volant au filet ; Soit un enchainement de deux frappes
    À quel moment allez-vous vous retrouver à l’arrêt lors d’un match pour réaliser votre coup ? Mis à part au service/retour ?

 

  • Éviter les situations trop fermées :

    La situation fermée à l’avantage de créer de la continuité dans l’échange. Néanmoins, elle est à l’extrême opposé de la réalité du badminton ! Le badminton n’est pas un enchainement de frappes prés établies ! C’est un enchainement de frappe avec un facteur inconnu ! C’est cet inconnu qui rend notre sport si captivant et passionnant…

 

  • Faire un multi-volants en respectant la logique des trajectoires :

    Je l’ai déjà évoqué lors des vices du multi-volants : « lien ».  Mais, un petit rappel ne fait pas de mal ! il est important de faire une séance de multi-volants en s’adaptant à la réponse du joueur pour qu’il y trouve du sens ! Ce n’est pas facile mais avec un peu d’entrainement vous y arriverez sans problème 😉

 

  • Entretenir la confrontation :

    Nous sommes un sport d’opposition et nous devons entretenir cette caractéristique ! Il me paraît inconcevable de réaliser une séance sans un minimum de confrontation… Je vous conseille de réaliser régulièrement des jeux, des matchs à thèmes… N’hésitez pas à créer des challenges / défis pour vous stimuler et stimuler vos joueurs !
    S’il y bien une chose qu’il ne faut jamais perdre c’est ce sens de la confrontation qui doit être très développé chez les badistes (spécialement les compétiteurs) !

 

 

Que vous soyez entraineur ou joueur, le sens du jeu doit être au cœur de votre réflexion de badiste… Plus vous vous entrainerez en vous rapprochant de ce que vous vivez en match, plus votre niveau de jeu s’élèvera et plus la frustration de ne pas réaliser le coup parfait s’estompera petit à petit

 

Enfin, n’oubliez pas que plus vous ferez vivre des situations proches du match à votre corps, plus il sera capable de s’adapter et trouver la solution le jour J.

 

À vous de jouer maintenant !

 

À bientôt

 

 

Laurent

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Comment gérer sa reprise ?Voilà, il est l’heure de la reprise du badminton, du vrai badminton en salle ! Fini les volants qui changent de direction en plein vol, fini les glissades sur l’herbe ou les trous dans les chaussures à cause du béton ! Après près de 3 mois de...

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ? Pourquoi cette blessure nous arrive-t-il ? Combien d’entre nous sommes touché régulièrement par des blessures ? Je ne pense pas connaître un badiste qui est passé au travers d’une blessure plus ou moins grave… Je connais...

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?  Vous arrive-t-il de prendre le jeu à votre compte ? J’entends par là d’imposer votre style de jeu à votre adversaire ? Je n’ai aucun doute sur le fait que selon l’adversaire que vous avez en face de vous, vous y arrivez par...

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement  Le carnet d’entrainement est entré dans ma vie lors de mon premier voyage en Indonésie à l’âge de 16 ans. Ma première idée était de garder un maximum de choses en mémoire de ce voyage tant sur le plan culturel que de...

Découvre mes stages de badminton !

Stages jeunes et adultes

Stage Indonésie intensif

Stages flash

Découvre mes derniers articles
Badminton : comment gérer sa reprise ?

Badminton : comment gérer sa reprise ?

Comment gérer sa reprise ?Voilà, il est l’heure de la reprise du badminton, du vrai badminton en salle ! Fini les volants qui changent de direction en plein vol, fini les glissades sur l’herbe ou les trous dans les chaussures à cause du béton ! Après près de 3 mois de...

Badminton : Renforcer son épaule à la maison

Badminton : Renforcer son épaule à la maison

Renforcer son épaule à la maison L’épaule est, avec le genou, l’une des articulations les plus sollicitées au badminton. De nombreux joueurs se plaignent régulièrement de douleurs tendineuses. Comme je l’ai évoqué dans l’article « comment mettre fin à ses...

Badminton : Développer son finger power à la maison !

Badminton : Développer son finger power à la maison !

Développer son finger power à la maison ! Bien que le confinement soit une épreuve pour chacun d’entre nous, il est malgré tout un excellent moyen de se focaliser sur le renforcement de notre corps ! Aujourd’hui je vous propose de vous focaliser sur le développement...

Progresse dans les 6 piliers du joueurs de badminton !

Gagne du temps dans ta progression en apprenant les bonnes techniques tout en respectant ton intégrité physique !

  • Nutrition et hydratation
  • Sommeil et repos
  • État d’esprit
  • Condition physique
  • Techniques et déplacements
  • Tactiques