Coaching entre les points chez nos jeunes

Coaching entre les points chez nos jeunes, pour ou contre ?

 

Depuis maintenant 2 ans, nous voyons apparaître des règlements particuliers à chaque région, sur l’interdiction de coacher les catégories jeunes entre les points.

Ce dispositif est aussi bien perturbant pour le coach que pour le joueur compte tenu du fait qu’il est différent sur chaque compétition et catégories.

Comment expliquer aux joueurs que sur certaines compétitions il a le droit à des conseils de la part de son coach et sur d’autres non, que s’il est sélectionné en collectif France ou équipe de France il en aura.

Est-ce vraiment dans l’intérêt des joueurs ?

Les arguments mis en avant par nos différentes instances sont d’ordre pédagogique et éducatif. Ils estiment à juste titre ou non, que :

 

  • Les joueurs progresseront plus vite s’ils sont livrés à eux-mêmes. Cela forcera les joueurs à trouver les solutions pour l’emporter.
  • Certains joueurs sont devenus les « marionnettes » de leur coach et n’arrivent pas à s’exprimer pleinement.

 

D’un point de vue éducatif, est-il mieux de laisser un enfant apprendre par lui-même ou est-il mieux de lui donner des pistes et conseils à explorer ? Est-ce que je donne juste une raquette à un débutant et lui dit « va jouer » ou, je lui explique comment tenir sa raquette, comment servir, comment frapper le volant…

Chaque enfant est-il suffisamment « autodidacte » pour s’en sortir tout seul lors d’un match ? J’ai tendance à émettre un doute lorsque je vois que la plupart n’arrive pas à suivre le cours du jeu (score), regarde les matchs des terrains aux alentours ou se laisse déborder par les émotions.

Mon avis est assez tranché sur la question. Je ne conçois pas qu’un règlement peut être différent d’une compétition à une autre qui plus est, sur un même territoire.

Néanmoins, il est vrai que certains entraineurs abusent du coaching entre les points, malheureusement au détriment de l’intérêt des jeunes joueurs.

Ne serait-il pas plus intéressant de former les entraîneurs sur le côté purement « coaching » plutôt que de poser des règlements pour contrer les diverses dérives de certains ?

A mon sens, le rôle de l’entraineur est d’apporter des conseils et corrections plus ou moins pointus selon les caractéristiques spécifiques de chacun de ses joueurs. En effet, chaque joueur est différent, tant sur le plan mental que sur le plan physique ou technique.

Notre rôle en tant qu’entraîneur est donc de s’adapter en personnalisant à la fois nos conseils et nos entrainements dans l’optique d’amener le joueur à son plein potentiel.

 

Le coaching entre les points à tout son intérêt chez les jeunes joueurs aussi bien sur le plan émotionnel que sportif.

Il est dommage de créer des règles qui desservent l’intérêt sportif des joueurs sans consulter les acteurs du quotidien.

Cette logique à vouloir interdire et poser des règles plutôt que de chercher des solutions en synergie avec l’ensemble des acteurs manque de cohérence et n’est pas dans l’intérêt du développement du badminton français.

 

C’était mon petit « coup de gueule » alors même que nous sommes en plein championnats de France Jeunes

A bientôt

Laurent

Découvre notre application mobile ici !

Disponible sur Google Play

STAGE JEUNES ET ADULTES

Stage jeunes et adultes

STAGE BAD & VAC MARTINIQUE

Stage badminton martinique

STAGE INDONESIE INTENSIF

stage indo
21 VS 11 points ?

21 VS 11 points ?

21 VS 11 points, pour ou contre ?Aujourd’hui nous risquons de changer de scoring prochainement si la BWF le valide comme la rumeur nous laisse l’entendre.A l’heure où j’écris ces lignes, de nombreuses personnes témoignent de leur désaccord sur le sujet. Je ne vous...