Badminton : les premiers coups « service et 3e coup »

 

Le badminton est un sport à la fois complexe mais aussi à la fois simple si l’on arrive à développer ses compétences de lecture de jeu.

En effet, il reste avant tout un sport de trajectoires logiques respectant la mécanique du corps humain… Il est bien évidemment qu’il existe des personnes qui sont capables de faire des trajectoires illogiques (en rapport à la technique badminton) et à l’encontre de la biomécanique. Néanmoins, ce sont une minorité de personnes qui ont, soit des qualités physiques « hors norme », soit une tendance à se blesser régulièrement.

Le badminton est à 90% logique et spécialement sur les premiers coups… par chance, ce sont les plus importants !
Selon les différentes études sur le badminton, un échange moyen dure entre 7 et 8 secondes. Ce qui peut paraître faible je vous l’accorde, néanmoins c’est bien la réalité !
L’intérêt de développer la qualité de ses premiers coups, et à commencer par son service prend donc tout son sens.

 

Le service :

Le service est bien souvent mis de côté à l’entrainement car très certainement ennuyeux à travailler… Son importance est minorée et nous avons une fausse idée de son rôle.
Non, le service ne sert pas juste à engager l’échange ! Il est le garant du rapport de force du début d’échange contre son adversaire. Vous devez le voir non pas comme un coup défensif ou neutre mais plutôt comme un coup d’attaque.

 

Quelques règles à respecter pour votre service :

  • Orienter le bouchon vers soi pour une trajectoire plus agressive (en cas de service revers)
  • Savoir cibler des zones du terrain
  • Savoir cibler les zones des prises raquettes de son adversaire
  • Faire attention au positionnement des pieds de son adversaire (plus ou moins avancé, plus ou moins les deux pieds dans l’axe, en diagonale etc)
  • Servir pour créer un problème ou une erreur de trajectoire
  • Servir pour anticiper son adversaire

 

C’est souvent cette dernière règle qui sépare les bons joueurs de très bons joueurs et spécialement chez les doubles.
Si vous souhaitez passer au niveau supérieur, alors vous devez comprendre et vous approprier cette dernière afin de développer votre lecture de jeu.

Associer le service au 3e coup :

Savoir associer son service à son 3e coup n’est pas un talent inné mais bien une compétence qui se développe. Il y a certes des joueurs qui le font naturellement et qui ne seront pas capables de vous l’expliquer.

L’objectif ici est de vous permettre de réussir à associer les deux et pour cela, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs.

  • La zone du service (au T, au centre du demi-terrain ou excentré)
  • La vitesse (Essayer de surprendre votre adversaire. C’est souvent le cas avec les services fixés)
  • La qualité technique de son adversaire
  • Les préférences de son adversaire

 

Voici les règles logiques les plus importantes :

 

  • Plus l’adversaire est surpris, plus il fera des coups mécaniques (qui respectent le mouvement. Ce sont les coups les plus simples et dans la majorité des cas, ce sont des trajectoires croisées). 
  • Plus la qualité technique de votre adversaire est « faible », plus il fera des coups mécaniques. (Attention aux techniques peu orthodoxes car leurs coups mécaniques peuvent différer de ceux d’une technique plus classique). 
  • Plus votre service se retrouve à la jonction de la prise revers et coups droit, plus la réponse sera dans le sens du tamis. Ex : je sers côté pair sur la prise côté coup droit (droitier), la réponse la plus probable sera orientée sur le demi-terrain côté pair. A contrario, un service prise côté revers donnera une réponse plus probable sur le demi-terrain côté impair. 
  • Plus vous servez proche des lignes (service long) plus vous ouvrez les angles et vous vous exposez à des trajectoires proches des lignes. 
  • Plus vous servez proche du T (centre du terrain), plus vous annulez les angles et plus le jeu repassera par vous.

 

 En vous appropriant ces quelques règles, votre lecture de jeu passera au niveau supérieur.

Attention ! N’oubliez pas d’orienter vos appuis ! Si vous ne le faite pas, vous risquez de perdre le précieux temps que vous venez de gagner en lecture de jeu.

Enfin, le service est un coup ennuyeux à travailler, je vous l’accorde. Néanmoins, vous pouvez légèrement modifier l’exercice de « répétition » classique en y ajoutant un adversaire (pour le retour), cela apportera du sens à la situation et vous rapprochera de la logique d’un match.

Nous nous entrainons pour performer en compétition et non pas pour être le roi du service à l’entraînement. Il est donc primordial d’essayer de créer des situations se rapprochant au mieux de celles que l’on vit le week-end en compét’ !

 

La semaine prochaine nous verrons la « lecture de jeu : les premiers coups « retour et 4e coup » »

 

Bon entrainement !

 

Laurent

, ,

One Response to Badminton : les premiers coups « service et 3e coup »

  1. Loubelle 29/04/2019 at 07:40 #

    Hello merci pour toutes ces informations que je vais essayé d’appliquer

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !