Développer son jeu d’attaque en badminton

 

Les joueurs offensifs sont toujours les plus impressionnants et les plus appréciés à haut niveau par le grand public. A l’image d’un Lin Dan en 2008 ou d’un Taufik Hidayat en 2004 ne relevant aucun volant, écrasant leurs adversaires tour à tour lors des JO de Pékin et d’Athènes.

Même si le badminton d’aujourd’hui a légèrement évolué vers un jeu plus attentiste du fait des défenses impressionnantes des athlètes. Certains joueurs restent néanmoins dans une logique d’attaquant ; C’est le cas des joueurs de Thailande, Hong-kong et Chinese-Taipei.

En France, je vois assez régulièrement des joueurs attaquer sans réfléchir, dans des positions déséquilibrées et se faisant contrer facilement. Ils terminent d’ailleurs assez frustrés de leurs matchs disant que « c’était eux qui faisaient le jeu et que leurs adversaires ne faisaient pas grand chose ».

 

Etre un bon attaquant c’est avant tout savoir se maitriser en variant ses attaques (puissance, angles, coups).

Si vous souhaitez devenir un bon attaquant il vous faudra donc travailler les points suivants :

 

  • Le relâchement :

    C’est à mon sens l’aspect le plus important au badminton et surtout en attaque. Une personne « tendue » et/ou « stressée » avec une main très serrée sur son grip et dans son geste ne pourra jamais imprimée de la vitesse au volant. Travailler son relâchement vous apportera plus de puissance, plus de précision mais aussi plus de confiance.
    Vous pouvez le travailler sans volant dans un premier temps en répétant le geste avec un armé lent puis, une forte accélération au moment théorique de la frappe du volant. Rajouter la frappe du volant sans déplacement dans un second temps puis avec déplacement, si les deux points précédents sont maitrisés.

  • La variation d’attaque :

    Il s’agit de développer et de maitriser l’ensemble des coups d’attaques afin de perturber votre adversaire. Pour cela il vous faudra apprendre le slice, le stick, le smash, le demi-smash. Le slice et le smash sont généralement maitrisés mais le stick et le demi-smash sont quasi inexistants des courts de badminton en dessous du TOP 20 français. L’angle et la trajectoire imprimés au volant à toute son importance. Il est important d’apprendre à les varier selon la taille et la position de défense de votre adversaire.

  • Le timing :

    Tout est une question de timing en attaque ! Il faut être en avance et surtout bien équilibré ! Chercher à attaquer dans une mauvaise posture vous fera perdre le point dans la majorité des cas… A vous de choisir et d’attendre le bon moment.

  • L’orientation d’appuis :

    La majorité des joueurs se retrouve avec les pieds parallèles au filet du fait d’un apprentissage erroné du shadow traditionnel où l’on demande au joueur de se replacer au centre du terrain. Si vous prenez le temps d’analyser les appuis des joueurs de haut niveau, vous verrez que leur jambe raquette est systématiquement en avant où en arrière. L’objectif étant d’anticiper la trajectoire la plus probable à chaque fois. Favoriser l’attaque fond de court c’est orienter sa jambe raquette vers l’arrière. Cette orientation d’appuis est déjà maitrisée dès le plus jeune âge chez  les danois.
    L’orientation d’appuis est un point que j’aborderai dans un article  complet.

 

Il ne suffit pas de taper très fort dans le volant pour être un bon attaquant mais bien au contraire, d’apprendre à maitriser l’ensemble des paramètres: relâchement, angles, trajectoires pour ne pas vous épuiser trop rapidement et inutilement !

                                        

A vous de jouer maintenant !

 

Bon vendredi

 

Laurent

, , ,

One Response to Développer son jeu d’attaque en badminton

  1. Fabrice 17/08/2017 at 13:53 #

    Bonjour Laurent,
    merci une fois encore pour cet article et de nous faire partager ton expérience.
    Un terme que je n’avais jamais entendu, « le stick ». Ça consiste en quoi exactement.

    Cdt.

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !