comment développer son jeu au filet

Comment développer son jeu au filet ?

 

A au haut niveau, nous avons tendance à dire qu’un match de badminton se gagne au filet. Cette affirmation prend tout son sens lorsque nous voyons évoluer des joueurs tels que Taufik Hidayat, Peter Gade ou Tony Gunawan (en double).

Maitriser le filet est essentiel au badminton pour une raison évidente « la prise d’attaque » mais pas que, il vous permet également de :

 

  • Fixer votre adversaire
  • Neutraliser le jeu de votre adversaire
  • Créer un décalage donc une opportunité
  • Finir un échange

 

Si vous souhaitez maitriser le filet comme un joueur professionnel, il vous faut respecter certains principes.

 

1. Avoir une raquette bien tendue :

cela peut paraître bête mais le simple fait d’avoir un cordage bien tendu change complètement vos sensations. Le volant réagira plus rapidement et vous serez à même de faire de vrais « spins ».

Prenons l’exemple du trampoline, s’il est mou, vous allez vous enfoncer lentement et sauter haut alors que tendu vous allez ressortir rapidement et très peu décoller.

Le cordage du badminton fonctionne de la même manière.
Je vous conseille un minimum de 12 à 13kg.

 

2. Avoir du doigté :
L’art du filet passe forcément par le doigté. Apprendre à contrôler sa raquette avec finesse et sentir le volant avec ses doigts, vous permettra à la fois de faire des « spins » de qualité et de mettre le volant où vous le souhaitez.

La répétition de coups au filet est un bon exercice pour ressentir le doigté.

3. Avoir le coude libéré :

j’en parle très régulièrement mais peu importe votre gestuelle, il vous faut avoir votre coude libéré de votre corps. Les Danois ont tendance à arriver le bras tendu au filet, les Asiatiques légèrement fléchi. A vous de trouver la technique qui vous semble la plus naturelle, mais avoir le coude libéré est primordiale pour avoir du choix dans vos coups et fixer votre adversaire par la même occasion.

4. Avoir une fente solide :

de nombreux joueurs arrivant au filet et ont tendance a s’écrouler au moment de leur frappe. Il paraît évident qu’avec une fente « faible » vous accentuez les risques de fautes mais également les risques de blessures.
Travailler votre fente et renforcer vos cuisses est donc une priorité pour votre qualité de filet et votre intégrité physique. (prochainement une série d’exercices en vidéo pour le travail de la fente en badminton)

 

Travaillez votre doigté en répétition de coups sans déplacement dans un premier temps, puis avec un déplacement et replacement.

Travaillez votre placement du coude et votre fente sous forme de « shadow ». Il ne faut pas hésiter à exagérer votre position du coude pour l’intégrer petit à petit.

Pour votre fente, il est parfois plus intéressant de faire un pas d’ajustement plutôt que de faire un « pas-de-géant » et terminer en fente extrême.

Atteindre une maitrise totale du filet vous demandera de la patience et de la répétition mais rien d’insurmontable.

A vous de jouer.

Bon entrainement

 

Laurent

Découvre notre application mobile ici !

Disponible sur Google Play

STAGE JEUNES ET ADULTES

Stage jeunes et adultes

STAGE BAD & VAC MARTINIQUE

Stage badminton martinique

STAGE INDONESIE INTENSIF

stage indo
Comment anticiper au badminton ?

Comment anticiper au badminton ?

Comment anticiper au badminton ?Pourquoi reproduisons-nous la plupart du temps les mêmes trajectoires et n'arrivons pas à anticiper celles de l'adversaire ? Le badminton est un sport de trajectoires où il est courant d’essayer de prédire ce que l’adversaire va nous...

La compréhension au service de l’intuition

La compréhension au service de l’intuition

Développez votre compréhension du jeu, puis laissez-vous guider par votre intuition.Et si vous portiez vos yeux sur l’invisible. Ce n’est pas parce que les choses ne se voient pas, qu’elles n’existent pas…Et, Ce n’est pas parce que vous n’arrivez pas à expliquer...

Penser déplacement avant raquette

Penser déplacement avant raquette

Penser déplacement avant raquetteLe badminton est un sport complexe en matière de coordination haut/bas.Il nous demande dans un laps de temps très court, une prise d’information de la trajectoire du volant, une prise de décision du déplacement le plus efficient...