Image article physique et tactique badminton

Le physique au service de la tactique

Dans le monde du badminton, il y a toujours eu deux écoles, l’une plutôt orientée sur la technique et tactique et l’autre, plutôt sur le « physique ». Mais peut-on réellement scinder ces deux écoles ? Peut-on dire que le badminton n’est pas un sport à la fois technique, physique et tactique ? Évidemment que OUI, toute personne ayant pratiqué le badminton dans un gymnase peut en attester…

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous donner mon point de vue sur le badminton moderne.

Quand j’ai commencé le badminton, ce n’était clairement pas le même sport qu’aujourd’hui !  Il y avait peu de concurrence, que ce soit en France ou à l’international, les technologies n’étaient pas les mêmes, il n’y avait aucune analyse scientifique sur notre discipline…

Nous ne pouvons pas le nier, notre sport devient de plus en plus professionnel ! Comme toute discipline qui se professionnalise, les athlètes sont poussés à se perfectionner dans toutes les composantes de la performance (technique, tactique, physique, mentale, hygiène de vie…)

Je vois encore aujourd’hui des entraineurs ne prônant qu’une partie de ces composantes or toutes les composantes s’emboitent les unes dans les autres et ont des répercussions les unes sur les autres…

Toutefois, il me semble important de définir ce qu’est réellement le physique car pour la majorité des joueurs lorsque nous disons physique nous pensons « endurance »… Ce n’est évidemment pas la réalité et cela est bien plus complexe que ce simple raccourci !

 

  • Qu’est-ce que le physique ?

Le physique regroupe un grand nombre de qualités à développer pour à la fois être performant sur le terrain mais également pour éviter les blessures.

Il y a évidemment l’endurance de base liée aux filières énergétiques de type « Aérobie » (qui est celle qui domine dans le badminton), mais également la filière « Anaérobie » qui est celle que l’on retrouve chez un sprinteur (effort court et intense avec une récupération maximale).
Le physique est également rattaché aux qualités musculaires. Pour un badiste, les qualités d’endurance de force, de Force, de vitesse et de puissance sont essentielles pour se déplacer rapidement, frapper fort et le tout pendant un match ou une compétition…

Enfin les qualités de mobilité articulaire et de souplesse sont également des qualités physiques à développer pour un badiste performant soucieux de son intégrité physique !

Vous devez également prendre conscience que par définition, lorsque vous jouez au badminton vous faites du physique !

 

  •  L’influence du couple physique/tactique

Le couple physique/tactique ne peut être dissocié tellement l’un implique l’autre ! Nous savons que pour enchainer les points, il est important d’avoir la capacité de récupérer rapidement aussi bien mentalement que physiquement. Or, si vous n’êtes pas prêt physiquement à enchainer, vous avez dû le constater, vous avez automatiquement une baisse de lucidité qui impacte votre plan de jeu !

Si vos muscles sont saturés (jambes lourdes qui ne poussent plus) alors vous n’allez plus pouvoir mettre en place la tactique souhaitée !

Enfin, il arrive parfois que lors d’un match vous faites un point dépassant les 45sec et ainsi vous allez rentrer en « lactique » (goût de sang dans la bouche). Le problème est que si vous n’avez pas l’habitude de ce genre d’effort, vous pouvez à cause d’un simple point, perdre votre match… Alors n’hésitez pas à vous tester à l’entrainement !

 

  • Le physique n’est-il pas une tactique ?

Ne peut-on pas considérer que le physique est une tactique de jeu ?

  • Garder l’attaque : Conserver l’attaque ou attaquer plus, demande au joueur d’aller plus vite pour conserver le filet donc une dépense énergétique plus intense au niveau musculaire et cardiaque.
  • Tenir l’échange : être un rameur ne demande pas une dépense énergétique intense mais longue. Comme vous pouvez vous en douter, ici, il faut être armé pour faire un « marathon »
  • Allez plus vite que son adversaire : Je pense que chaque joueur s’est dit à un moment « il faut que j’aille plus vite que lui ». Cela implique donc au même titre que l’attaque, une plus grosse poussée sur les jambes, plus d’explosivité, plus d’endurance de Force pour tenir cela dans la durée…
  • Fatiguer son adversaire : Nous connaissons tous des joueurs réputés pour n’avoir aucun « physique ». La tactique qui semble la plus efficace contre ce joueur est donc de tout tenter pour le fatiguer afin qu’il explose en route !

 

Vous voyez donc qu’il existe des stratégies de jeu qui sont basées sur les qualités physiques. Il est donc essentiel si vous avez cette tendance à privilégier une certaine « école », de regarder le badminton dans sa forme la plus complexe et ainsi faire grandir votre pratique !

 N’oubliez pas, nous nous ventons d’être l’un des sports les plus complets… Si c’est le cas, ce n’est pas pour oublier une composante de notre discipline !

Travailler son physique sous toutes ces formes c’est faire le choix d’être plus performant à court, moyen et long terme tout en éloignant les pépins physiques !

Enfin, je terminerai par vous donner un petit conseil qui pourra vous sembler stupide mais garder à l’esprit que le travail physique sous forme ludique passe tout seul.

Le badminton est un travail physique sous forme ludique mais il ne se suffit pas à lui-même comme l’ensemble des sports.

 

Bon courage à tous !

 

Prenez soin de vous

 

A bientôt

 

Laurent !

 

 

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ?

Comment être sûr de se blesser ? Pourquoi cette blessure nous arrive-t-il ? Combien d’entre nous sommes touché régulièrement par des blessures ? Je ne pense pas connaître un badiste qui est passé au travers d’une blessure plus ou moins grave… Je connais...

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?

Comment prendre le jeu à son compte ?  Vous arrive-t-il de prendre le jeu à votre compte ? J’entends par là d’imposer votre style de jeu à votre adversaire ? Je n’ai aucun doute sur le fait que selon l’adversaire que vous avez en face de vous, vous y arrivez par...

Le carnet d’entraînement

Le carnet d’entraînement

Badminton : Le carnet d’entraînement  Le carnet d’entrainement est entré dans ma vie lors de mon premier voyage en Indonésie à l’âge de 16 ans. Ma première idée était de garder un maximum de choses en mémoire de ce voyage tant sur le plan culturel que de...

A quel âge commencer le badminton ?

A quel âge commencer le badminton ?

A quel âge commencer le badminton ?  Y-a-t-il un âge minimum et maximum pour commencer le badminton ? On me pose très souvent cette question. . . Le badminton est un sport très complexe à haut niveau mais également très facilement accessible à tous et le...