Badminton : optimiser ses temps de pause

 

Les temps de pause en badminton sont une partie non négligeable d’un match et de ce fait, nous devons les maitriser au mieux pour performer et gagner.

Il y a de mon point de vue, un facteur qui va modifier notre façon d’optimiser nos temps de pause. En effet, la gestion de ce temps va dépendre d’un facteur : le coach. Le fait d’avoir un coach ou non derrière notre terrain va modifier notre gestion ou, toutefois, devrait la modifier.

Ici nous allons voir comment optimiser nos temps de pause avec ou sans un coach.

 

Voici les règles qui sont importantes et en commun avec ou sans coach :

 

  • Prendre son temps entre chaque point : spécialement lorsque vous perdez un point. Généralement à haut niveau le ratio est de 1 pour 3. 1 étant le temps de jeu et 3 le temps de repos.
  • Je change de volant régulièrement : à haut niveau il est certainement fait en excès mais il est tout de même important de le faire pour casser le rythme de l’adversaire. (il est vrai que cela à un certain coût financier mais n’attendez pas qu’il n’y ai plus de plumes pour le faire 😉).
  • Je m’essuie ou demande à boire : que ce soit entre les points ou pendant la pause à 11 ou 21, vous avez tout intérêt à la faire. Même si vous n’avez pas soif, je vous rappelle qu’il ne faut pas attendre d’avoir soif donc d’être déshydraté pour boire !
  • J’essaie d’analyser le point : il est important d’essayer d’analyser rapidement ce qui s’est passé pendant le point afin de reproduire la tactique ou de la modifier directement. Avoir du recul sur le point n’est pas une chose aisée mais plus vous vous entrainerez à la faire plus vous y arriverez.

 

Avec un coach :

Le fait d’avoir un coach est pour la plupart des joueurs un atout à la seule condition que nous sachions l’utiliser comme il se doit.

Avant tout il est important de prendre le coach comme une aide et non pas comme un « messie ». Il peut en effet vous aiguiller sur des tactiques à mettre en place ou bien vous indiquer des orientations d’appuis et placements de l’adversaire mais il ne pourra pas faire le travail à votre place. Vous êtes quoi qu’il arrive libre d’utiliser ou non les conseils avisés de votre coach…

 

Gestion entre les points

La gestion d’entre les points est devenue l’une des clefs pour gagner un match depuis l’autorisation du coaching. En effet avoir l’opportunité d’avoir un conseil extérieur sur une modification tactique de votre adversaire est un plus non négligeable.

Pour utiliser au mieux ces précieux temps de pause, je vous conseille d’utiliser les choses suivantes :

 

  • Je fais un tour de terrain : tous les 2, 3 points vous devez vous orienter vers votre coach afin de lui donner l’opportunité de vous aiguiller sur la tactique à mettre en place.
  • Je communique : il est important d’avoir un dialogue avec son coach tout au long du match et ne pas l’utiliser que sur la pause à 11 et 21.
  • J’oriente mon coach: je demande à mon coach de prêter attention à certains détails concernant mes adversaires. Cela peut être un placement, une orientation d’appui, ou bien un type de réponse en fonction de mon coup.

 

Gestion du temps de coaching (11 et 21)

C’est le moment où vous devez faire le bilan de ce qui s’est passé et trouver la solution pour retourner ou accentuer la situation. Pour cela l’aide de votre coach sera précieuse si toutefois vous prenez le temps de l’écouter. Voici mes conseils pour optimiser ce temps.

 

  • Accueillir son coach : cela peut paraître stupide mais bien souvent nous sommes encore dans le feu de l’action et pas prêt à recevoir des conseils… Il est donc important de se mettre dans une posture et montrer à notre coach que nous sommes prêts à recevoir.
  • Rester avec son coach : de nombreux joueurs font des allers-retours sur le terrain et ne montre aucun intérêt au coach. Comment voulez-vous être attentif au coaching si vous n’êtes pas dans le moment présent ?
  • Je ne débats pas : le temps de coaching n’est pas le lieu pour débattre avec son coach d’une situation durant le match ! Vous aurez tout le temps après le match pour en discuter. Ici vous êtes là pour trouver une solution pour remporter la victoire, alors user votre temps à trouver un plan de jeu à cela.

 

Sans coach :

Être sans coach a aussi des avantages non négligeables. En effet la victoire sera 100% dû à votre compréhension du badminton de votre adversaire. Et pour aller chercher cette victoire, vous avez forcément dû vous remettre en question et trouver des solutions par vous-même et cela ne peut que vous faire grandir à condition d’avoir un minimum de recul sur son match.

 

Gestion entre les points :

Comme évoqué précédemment, la gestion entre les points est primordiale pour le gain du match. Le fait d’être sans coach doit justement vous forcer à davantage vous concentrer sur votre adversaire même si bien évidemment avec votre coach vous aurez tout intérêt à la faire également.

 

  • Je prends mon temps entre les points : l’intérêt ici n’est pas de prendre son temps pour déranger son adversaire mais plutôt de réfléchir sur les ajustements tactiques à mettre en place sur le prochain point.
  • Je fais attention aux différents placements : notamment ceux sur les 4 premiers coups. Ce sont les plus faciles à détecter lorsque nous sommes sans coach.

 

Gestion du temps de coaching (11 et 21)

Malgré le fait que vous n’ayez pas de coach, ce temps-là reste précieux pour aller chercher la victoire. Sans coach, je vous conseille de vous comporter de la sorte.

 

  • Boire un coup et se relaxer : je vous conseille de commencer par boire un bon coup voire de prendre un encas si nécessaire et de vous relaxer. Cela doit vous prendre au maximum 20 à 30 secondes pour avoir un minimum de temps à se consacrer sur l’analyse.
  • J’analyse ce qui à fonctionner : C’est, il est me semble le plus important à faire dans un premier temps. Vous devez savoir ce qui fonctionne le mieux pour marquer un point contre votre adversaire… vous ne pouvez pas seulement compter sur les fautes directes de votre adversaire pour gagner les points…
  • J’analyse là où mon adversaire me fait mal : En effet, vous devez également comprendre là où votre adversaire à décider d’appuyer pour vous mettre en difficulté afin de pouvoir le contrer à son propre jeu.
  • J’ajuste mon plan de jeu : En principe, vous devriez avoir un plan de jeu avant votre match. Néanmoins un plan de jeu ne se passe jamais exactement comme nous le souhaitons. La pause est le moment parfait pour l’ajuster.

 

J’espère que cet article vous aidera à remporter davantage de matchs grâce à la maitrise de vos temps de pause 💪 !

 

A bientôt

 

Laurent

, ,

One Response to Badminton : optimiser ses temps de pause

  1. Xavier Westermann 04/11/2019 at 12:44 #

    Très enrichissant afin de ne pas sortir de son match.

Laisser un commentaire

Recevez maintenant notre guide gratuit de badminton !